ALBUM ROCK BELGE

 

Retour sur la page BIENVENUE
 
Retour sur l'index de Rock belge
Ablaze

Actors (The)

Arkham

Ariane et les 10-20

Babs et Babettes - Six Babs
Bob Dartsch - batteur
Brumaire
Brummel's
Buddy Brent ans the Rocking Devils
Captain Bismarck
Blue Notes (The)

Blue Rock et Armand Massaux

Buddy and the Shamrocks
Burning Plague
Burt Blanca (1960-64)
Carriage Company
Chapmans (The)

Chats Noirs (Les)

 

Cousins (Les)
Crash
Croque-Morts (Les)

Denny Vinson alias Stroff

Ducs ( Les )
Doctor Down Trip

Dollars (Les)

Downtrip
Eagles (The)
Enfants Terribles (Les)
Fellows (The)
Frangins (Les)

Freddy Nieuland - Le Wallace de Freddy; Bio complète

Godasses Vertes (Les)

Groupe Cinema

Hiroshima

Jean-Pierre Onraedt, batteur

Jelly Fish
Jenghiz Khan
Jess and James/J.J.Band
Jets et Peter Welch
John Valcke - bassiste
Jokers (The)

Kalika/Soul Fingers

King Bees (The)
Kirk Viking et ses Vikings
Klan (The)
Kleptomania 1969-74 - Les débuts (I)
Klepto en 1974 (II)
La fin de Klepto (III)

Kosmose

Lagger Blues Machine
Laurélie
Lee

Machiavel - Eurock (1976-1977)

 

Machiavel

Entre Eurock, Punk et New wave

(1978-1979)

 

Machiavel

Nouvelles Lignes (1980-1982)

 

Mec-op-Singers

 

Moby Dick

Nessie
Night Rockers
Ombres (Les)
Partisans (Les)
Pazop
Provence Recording Studio - R. van Hove

Les punks en Belgique (Kids_Mad Virgin-Passengers)

Recreation

Roberto Epis

Rockets (The) 1960-68

Salix Alba

Saphirs (Les)
Samoreds (Les)
Seabirds (V.F.)
Seabirds (NTT)

Serpents Noirs

Shakes (The)
Shers (The)
Spiders (The)
Sweet Feeling (The)
Sylvester's Team
Tomahawk Blues
Band
Tenderfoot Kids
T.U.S.H.
Two Man Sound
Vacation
Wallace Collection - 1969L'envolée vers la gloire (1/1)
Wallace Collection - 1969L'envolée vers la gloire (2/1)
Wallace Collection - 1970La rançon de la gloire
Wallace Collection - Le crépuscule (1971).
Wallace Collection 69-71 Discographie complète
Waterloo
Reliques du Rock: Bowlers-Black Birds-Crash Cyclops-Memphis- 1815 Challengers -Lucky.Jones
Valérie Pascal-Liliane- Clandestins_Tempêtes
CHRONIQUE 1960-1965 CHRONIQUE 1966-1972 CHRONIQUE 1973-1980 LES PIONNIERS DU ROCK GROUPES ROCK
BELGES

GRAVÉ DANS LE ROCK BIBLIO - ROCK
NEWS
THE SHAKESPEARES CINEMA - SALLES
COUPS DE FILMS
LIENS
 

R O C K B E L G E / A L B U M S O U V E N I R S

 

LES GODASSES VERTES (1965 - MAI 1967)

 

D'après une interview avec Bob Nys

 

A l'origine, l'orchestre se faisait appeler Les Tempêtes.

 

Bob Nys : Dans le courant de l'année 1962, quatre copains se réunissent pour former un orchestre qu'ils baptisent Les Tempêtes. Leurs noms : Daniel Raes, à la guitare solo, son frère Jean-Claude dit Jacky à la guitare rythmique, Freddy Decart, à la basse et Jules Hermans à la batterie.

 

Jules est le premier de la bande à quitter le groupe. Les Tempêtes lui cherchent un remplaçant. Ils me choisissent. Et nous voilà partis dans un répertoire des plus classiques pour l'époque : Shadows, Fantômes, mais aussi Ventures.

 

Les Tempêtes - cette fois avec Bob Nys

 

Quelques mois plus tard, c'est à mon tour de rejoindre les drapeaux accompagné par Freddy. Durant notre absence, Julien Wezemael le remplace à la basse tandis que plusieurs batteurs se succèdent, parmi lesquels le futur grand Garcia Morales.

 

Lorsque je suis libéré de mes obligations militaires, je retrouve un groupe qui se cherche. Ils répètent avec Paul Sullon, directeur artistique chez Vogue, qui leur a demandé d'accompagner la chanteuse Dany Gurdall… Cette collaboration ne durera guère longtemps ! Nous avions d'autres projets plus excitants.

 

GUY HUYSMANS ALIAS KIRK VIKING FONDE LES GODASSES VERTES

 

 

Par la suite, nous faisons la connaissance d'un grand type qui chante comme Elvis, dont il est un fan indéfectible. Il s'appelle Guy Huysmans, mais est surtout connu sous le nom de Kirk Viking. Il a occupé la scène depuis 1960 avec son groupe Les Vikings.

 

Avec lui tout s'accélère. Guy chante et joue de l'orgue… debout… ! Son Philicorda est relié à un ampli de forte puissance pour l'époque, relié à un énorme baffle, le tout monté sur deux plateaux tournants. Nous répétons des soirées entières dans une chambre de l'appartement des parents Raes, rue Botanique à St Josse. Quel courage ils ont eu de supporter le bruit et… nos caractères !

 

Le 30 janvier 1965, nous décidons d'organiser nous-mêmes un show dans la salle le Claridge à St Josse, intitulé le Festival des Copains. Nous nous présentons sous notre nouvelle formule. C'est Jean Martin qui assure la présentation.

 

A l'époque, Jean-Paul Wittemans, patron du Club Les Cousins, disposait d'un bureau dans l'immeuble dans lequel j'avais moi-même un flat. A force de se croiser, on a fini par sympathiser et finalement à se rencontrer pour discuter business. C'est ainsi qu'il nous a proposé de nous prendre en management à la condition de changer notre nom de scène. Exit Les Tempêtes qui se transforment en ... Godasses Vertes.

 

LES GODASSES VERTES

 

 

Les Godasses Vertes avec Guy Huysmans au clavier

 

Qu'avons-nous à perdre ? Sinon d'être pris en charge par un professionnel qui a eu du flair en croyant au talent des Cousins et de Kili Watch ! De cette collaboration va naître un 45 trs. En effet Guy lui a présenté une de ses compositions qu'il interprète en anglais sur scène. Jean-Paul, qui apprécie le morceau, décide d'en faire une adaptation française. Ce sera : La Salade.

 

Trois firmes sont prêtes à signer pour sortir le titre. Il y a CBS, Barclay et Palette. Allons-y pour CBS.

 

Pour assurer la promo, il nous faut de véritables godasses vertes. Nous contactons divers marchands de chaussures sans résultats notoires. C'est finalement Shoe Post qui nous solutionne le problème en nous confectionnant de super boots verts.

 

La présentation officielle du groupe, sous le nom des Godasses Vertes, s'effectue lors de La Nuit des Cousins, salle de la Madeleine. C'était le 19 mars 1965. Comme beaucoup d'autres orchestres et musiciens, nous étions bien naïfs de croire que nous allions nous faire notre petite place au soleil.

 

En effet, quelle ne fut pas notre surprise, d'entendre à la radio, quinze jours avant la sortie de notre 45 trs, une autre version de La Salade, interprétée par Les Parisiennes et le grand orchestre de Claude Bolling… ! Voilà ce qui s'appelle jouer sur les deux tableaux.

 

La pochette du disque  La Salade fut l'oeuvre de Bob Nys

 

La promo du disque, nous l'avons faite nous même en allant déposer notre 45 trs dans tous les juke-box de toutes les discothèques de Bruxelles et province. Deux semaines durant, à l'émission Balzac Dix Deux Fois, Jacques Garnier demandait constamment à Marc Danvall, son acolythe, qui étaient ces fameuses Godasses Vertes dont l'on arrêtait pas de lui parler….et Marc ne pouvait lui répondre…

 

Une autre télé : Tienerklanken

 

CBS nous a obtenu un passage télé à Amsterdam dans le cadre d'une émission qui s'appelait Studio Stalles et qui se déroulait en public. Une fois sur place, le réalisateur nous explique qu'il compte nous enregistrer en play back. Stupeur ! Le représentant de CBS présent sur place n'a même pas songé apporter un exemplaire de notre 45 trs ni une bande magnétique. Il est pourtant sensé nous représenter et assurer notre promo. A la grande rage du réalisateur, nous avons donc joué en life… !!! Nous n'avons malheureusement pas de photos de cette prestation.

 

En jouant sur le toit des Galeries Anspach, nous avons innové... avant les Beatles.

 

Si je devais citer les moments les plus excitants de notre trop brève carrière j'évoquerai notre prestation sur le toit des Galeries Anspach, qui y avaient aménagé une piste de ski ; l'avant-première de Hughes Auffray à Liège, les concours de rock sur les plages et la discothèque Le Manhattan à Blankenberge ; le Fan Club de James Dean à Aalst. Et aussi les fois où nous partions de la Place Flagey, avec notre matériel dans le car de la RTB, vers une ville ou un village de Wallonie où l'on était attendu dans l'émission dominicale de Jean-Claude Menessier et de Marion : Les 230 minutes. C'est là qu'on côtoyait André Brasseur, Tonia, Robert Cogoi, Paul Louka et tant d'autres.

 

 

LA RÉCRÉATION

 

En 1965, Les Godasses Vertes est devenu l'orchestre attitré de la discothèque La Récréation, dont le patron, Charlie Deloos venait d'en devenir propriétaire avec René Koot. On y jouait tous les lundis soirs. On y a fait des tas de rencontres formidables, car la plupart des artistes qui se produisaient à l'Ancienne Belgique, venaient y prendre un verre.

 

Christian Cordemans, Julien Wezemael, Bob Nys, Jacques Debronckart, Dany Raes, Guy Huysmans

*

RENCONTRE AVEC LES SHADOWS - SEPTEMBRE 1965

 

Pol, le patron du Carton - Guy Huysmans - Hank B. Marvin - Julien Wezemael - Charlie Deloos,

le patron de la Récréation -John Rostill - Daniel Raes - Bruce Welch - Christian Cordemans - Brian Bennett - Bob Nys.

 

Je n'oublierai jamais la date du 10 septembre 1965. C'est le jour où nous avons rencontré nos idoles The Shadows, en chair en en os. On a tout de suite sympathisé. De l'équipe de base, restaient les guitaristes Hank B. Marvin et Bruce Welch. John Rostill remplaçait Jet Harris à la basse et Brian Bennett remplaçait Tony Meehan à la batterie.

 

ENTRE BASSISTES

John Rostill et Julien Wezemael

ENTRE GUITARISTES

Daniel Raes et Hank B.Marvin

Bob Nys et Brian Bennett

 

ENTRE BATTEURS

 

Lorsque les Shadows ont débarqué le premier soir à la Récréation, nous étions en train d'interpréter un de leurs morceaux. Je ne me rappelle plus lequel. Hank Marvin a cru que c'était le juke-box.

 

Mais lorsque Charlie Deloos lui a appris que c'était bien nous qui jouions leur tube, il n'a pas voulu le croire. Il est venu tout près de nous pour constater la chose de visu.

Après ce coup d'éclat, nous ne nous sommes plus quittés de toute la semaine. Après leur prestation à l'Ancienne Belgique, ils venaient directement nous rejoindre à la Récréation, qui était devenu notre endroit de ralliement.

 

Nous les avons amenés dans tous les endroits branchés de Bruxelles. Ils voulaient découvrir la Grand Place, Mannekenpis... sans oublier la tournée des grands ducs. Le dernier jour, nouveau choc! On a vu arriver Cliff Richard.

 

Hélàs, ce soir-là il n'y avait pas de photographe pour immortaliser l'événement. Mais quelle extraordinaire soirée !

 

 

 

 

 

(Propos recueillis le 16 avril 2009 au domicile de Bob Nys)

Lire également Le Ben-Hur et la Récréation

 

 

JACKY TIMMERMANS SUCCÈDE À GUY HUYSMANS

 

Jacky Timmermans (assis)

 

Guy Huysmans a quitté le groupe fin 66 - début 67. C'est Jacky Timmermans, l'ancien chanteur des Croque-morts qui lui a succédé, suivi ensuite par Paul Teuchy (chant et synthé). En mai 67, Jacky, Dany et moi avons tous les trois convolé en justes noces. Le groupe ne l'a pas supporté et s'est dissous.

 

Dernières répétitions des Godasses Vertes avec Jacky Timmermans dans l'appartement des frères Raes.

 

Plus tard, j'ai remplacé Bob Darch dans Les Challengers, un orchestre   qui accompagnait Valérie Pascale. …A la demande d'un ami, gérant de la discothèque  Les Pieds Noirs, anciennement La Belle Epoque près de l'ancienne plaine des manœuvres d'Ixelles, j'ai formé un autre orchestre ( sans nom) avec plusieurs amis musiciens de groupes divers. Aujourd'hui, pour moi, la batterie c'est fini. J'ai trouvé un nouveau bonheur dans la peinture. 

 

 

Encore merci à Josée et Albert Raes qui nous ont supportés pendant nos nombreuses répétitions, ainsi que les voisins immédiats du 16 rue Botanique qui eux aussi ont subi sans sourciller nos performances sonores.

 

 

 

Timeless Obsession ( oeuvre de Bob Nys)

bob.nys@skynet.be

Interview réalisée le 16 avril 2009

Dossier achevé le 14 mai 2009