ALBUM ROCK BELGE

 

Retour sur la page BIENVENUE
 
Retour sur l'index de Rock belge
Ablaze

Actors (The)

Arkham

Ariane et les 10-20

Babs et Babettes - Six Babs
Bob Dartsch - batteur
Brumaire
Brummel's
Buddy Brent ans the Rocking Devils
Captain Bismarck
Blue Notes (The)

Blue Rock et Armand Massaux

Buddy and the Shamrocks
Burning Plague
Burt Blanca (1960-64)
Carriage Company
Chapmans (The)

Chats Noirs (Les)

 

Cousins (Les)
Crash
Croque-Morts (Les)

Denny Vinson alias Stroff

Ducs ( Les )
Doctor Down Trip

Dollars (Les)

Downtrip
Eagles (The)
Enfants Terribles (Les)
Fellows (The)
Frangins (Les)

Freddy Nieuland - Le Wallace de Freddy; Bio complète

Godasses Vertes (Les)

Groupe Cinema

Hiroshima

Jean-Pierre Onraedt, batteur

Jelly Fish
Jenghiz Khan
Jess and James/J.J.Band
Jets et Peter Welch
John Valcke - bassiste
Jokers (The)

Kalika/Soul Fingers

King Bees (The)
Kirk Viking et ses Vikings
Klan (The)
Kleptomania 1969-74 - Les débuts (I)
Klepto en 1974 (II)
La fin de Klepto (III)

Kosmose

Lagger Blues Machine
Laurélie
Lee

Machiavel - Eurock (1976-1977)

 

Machiavel

Entre Eurock, Punk et New wave

(1978-1979)

 

Machiavel

Nouvelles Lignes (1980-1982)

 

Mec-op-Singers

 

Moby Dick

Nessie
Night Rockers
Ombres (Les)
Partisans (Les)
Pazop
Provence Recording Studio - R. van Hove

Les punks en Belgique (Kids_Mad Virgin-Passengers)

Recreation

Roberto Epis

Rockets (The) 1960-68

Salix Alba

Saphirs (Les)
Samoreds (Les)
Seabirds (V.F.)
Seabirds (NTT)

Serpents Noirs

Shakes (The)
Shers (The)
Spiders (The)
Sweet Feeling (The)
Sylvester's Team
Tomahawk Blues
Band
Tenderfoot Kids
T.U.S.H.
Two Man Sound
Vacation
Wallace Collection - 1969L'envolée vers la gloire (1/1)
Wallace Collection - 1969L'envolée vers la gloire (2/1)
Wallace Collection - 1970La rançon de la gloire
Wallace Collection - Le crépuscule (1971).
Wallace Collection 69-71 Discographie complète
Waterloo
Reliques du Rock: Bowlers-Black Birds-Crash Cyclops-Memphis- 1815 Challengers -Lucky.Jones
Valérie Pascal-Liliane- Clandestins_Tempêtes
CHRONIQUE 1960-1965 CHRONIQUE 1966-1972 CHRONIQUE 1973-1980 LES PIONNIERS DU ROCK GROUPES ROCK
BELGES

GRAVÉ DANS LE ROCK BIBLIO - ROCK
NEWS
THE SHAKESPEARES CINEMA - SALLES
COUPS DE FILMS
LIENS
 

ROCK BELGE / ALBUM SOUVENIRS

TOMAHAWK BLUES BAND

(1967 - 1971)

Tomahawk Blues Band

Michel Clement : J'ai créé le Tomahawk Blues Band en 1967 avec Guy Murphy, Michel Mertens (ex-Chapmans) et Philippe d'Outreligne, dit Cochise. Un band de trois guitares + batterie.

 

Signalons que le frère de Michel, Christian Mertens, fut l'un des piliers du Club des Aigles, fondé par Piero Kenroll. Le quatuor anima de mémorables soirées au dancing Les Gémeaux et participa à de nombreux spectacles au Théâtre de Poche.

 

Tomahawk Blues Band rock belgeTomahawk Blues Band Memoire60

 

Tomahawk Blues Band. De gauche à droite: Philippe Doutreligne dit Cochise et Michel Mertens. Sur leurs épaules respectives : Michel Clement et Guy Murphy- Place des Martyrs avant un concert au Grenier.

1968 - CHANGEMENT DE FORMULE

En 1968, Michel Clement décide de changer sa formule. Il fait la rencontre des musiciens du groupe The Third Eye (luchensil.com) et poursuit le Tomahawk Blues Band avec eux. Désormais, le groupe se réduit en un trio constitué de Michel, de Luc Hensill et de Robert Chabre, dit l'Eclair.

 

Tomahawk Blues Band memoire 60

Michel Clément - Robert Chabre dit l'Éclair - Luc Hensill


Groupe qualifié d'expérimental, le TOMAHAWK BLUES BAND se fait connaître en 1968 et très vite se tourne vers la composition de musiques de film. Groupe rebelle de hard rock , ses musiciens entendent se démarquer des autres formations en résistant à toutes les tentations du rock classique. Le groupe se compose de Luc Hensill à la guitare et à la basse, de Michel Clement à la guitare, de Robert Chabre dit l'Éclair à la batterie.*

MUSIQUE PSYCHÉDÉLIQUE AU THALAMUS

Thalamus Mandala Light show

Mandala au Thalamus

Groupe d'art et d'essai, de style avant-garde, à la musique envoûtante et planante, renforcé par la guitare de Dany Lademacher du Kleptomania et le Jimi Hendrix du violoncelle cello électrique Denis Van Hecke, le Tomahawk Blues Band fera les beaux soirs du Thalamus, sans doute la seule boite psychédélique que Bruxelles aie jamais connue.

 

En osmose avec Calixte, le patron, Sammy, manager du Tomahawk Blues Band participera à la construction de ce lieu exceptionnel. Ceux qui fréquentèrent l'endroit se rappelleront de l'atmosphère à la fois paisible et étrange qui y régnait. Hormis la musique, l'éclairage jouait un très grand rôle. Il était dû au Mandala light show de Frédéric Pardo et de Didier Léon.

 

Le Mandala Light Show a été créé en décembre 69, lors du premier Festival de Pop Music aux Halles à Paris. Il a travaillé un peu partout en Europe : au Thalamus à Bruxelles avec May Blitz, au Paradisio à Amsterdam, pour l'inauguration du Sister's Club, à Londres avec Patto, Skid Row, à l'Olympia avec Chris Farlowe et Colosseum. Et la liste se poursuit avec Black Sabbath, Pink Floyd, Renaissance, Ginger Baker Air Force, Pretty Things, Procol Harum, East of Eden, Kevin Ayers etc...

 

La technique du Mandala Light Show consistait à projeter des et à jouer sur la décomposition de la lumière. Il transportait ainsi le spectateur, déjà envoûté par le son, dans un monde de fantaisie, d'érotisme, de rêve et de folie dont il avait du mal à s'échapper. Un de ses concepteur ajoutait : Nous tentons de recréer quelque chose qui pourrait se comparer à un collage surréaliste.

RENCONTRE AVEC LE MILIEU DU CINÉMA : MARC LOBET

Le groupe va ensuite croiser la route du cinéaste Marc Lobet, connu notamment pour ses trois longs métrages. Pour rappel : Prune des bois, Meurtre à domicile et Made in Belgium

 

Luc Hensill et Marc Lobet

 

Dans un premier temps, les musiciens du Tomahawk Blues Band composent et interprétent la musique de trois courts métrages de Lobet. Profitant de sa rencontre avec ce groupe atypique, le réalisateur se lance dans la réalisation d'un film d'art et d'essai, auxprouesses techniques époustouflantes. De plus, il leur offre la possibilité de jouer leurs propres rôles à l'écran.

 

Luc Hensill Tomahawk blues band

Un des rares groupes belges à avoir fait l'objet d'un film au format 35mm

 

Bien qu'il dispose d'une grue, Marc Lobet demande à son caméraman d'effectuer avec sa caméra de véritables acrobaties. Solidement arrimé et soutenu par un jeu de poulies, le technicien va littéralement virevolter dans les airs autour des musiciens pour essayer de saisir des images insolites.

 

Il sera ainsi balancé d'un côté à l'autre du plafond de l'énorme studio afin de produire l'impression de prises de vue réalisées à partir d'un... OVNI.

 

Les nombreux spots du plateau d'éclairage sont disposées à la manière d'étoiles brillantes, tandis que les musiciens apparaissent comme des géants dans l'espace.

 

Le résultat final : un moyen-métrage réalisé en 35mm et en couleurs dans lequel le groupe apporte ses propres compositions. Ce document exclusif, le premier Pop Shop, sera présenté dans le cadre du MIP TV mondial en 1968.


Cinema et Musique avec Luc Hensill

 

Le TOMAHAWK BLUES BAND reste un groupe à part dans l'histoire de la musique rock en Belgique. On gardera en souvenirs sa brillante prestation au Palais des Sports d'Anvers en avant-première de Fleetwood Mac qui lui vaudra une photo sur les deux pages centrales et un article de quatre pages dans Le Vif-L'Express. Sur Bruxelles, le groupe se prêtera à plusieurs happenings et performance psychédélique au Goms, au Centre Rogier (Pop Show), au Théâtre de Poche ainsi qu'au Palais du Heysel, etc...

BILZEN 1971

 

Aux guitares: Michel Clement et Michel Mertens. aux drums: Robert Chabre dit " l'éclair". A la basse: Bob Valtin.

 

http://www.myspace.com/thelonesomeriderband    

*

LUC HENSILL EN SOLO

Luc Hensill poursuit sa collaboration avec Marc Lobet pour lequel il compose et interpréte la partie musicale de Je voudrais faire le tour du monde, autre film expérimental réalisé pour le compte de Flashbird Production.

 

Lorsque la troupe de la comédie musicale Hair commence ses répétitions à Bruxelles, Luc Hensill parvient à se faire engager et participe à la création du spectacle au passage 44.

 

Au cours de l'année 77, le cinéaste et homme de lettres, François Weyergans (Prix Goncourt 2005 et Sociétaire de l'Académie Française en mars 2009), passe à la réalisation de son second long-métrage intitulé  Couleur Chair. Ce film fait appel à un casting international impressionnant : l'américain Dennis Hopper, la nicaraguéenne Bianca Jagger, le top modèle allemand Veruschka, le français Laurent Terzieff.

 

Weyergans se met en quête d'un compositeur pour la création de la musique originale de son film. Il fait appel à Big Friswa, ex guitariste du  Jenghiz Khan, qui s'attelle à la tâche. Celui-ci recrute aussitôt plusieurs de ses amis musiciens parmi lesquels Luc Hensill, Freddy Nieuland et Michel Van Stappen. Pour la circonstance, ceux-ci décident de monter un groupe qui s'appellera Flesh Colour.

 

Comme Friswa est un champion des arts martiaux, le cinéaste lui demandera en plus de diriger les scènes de combat et les cascades de son film. Ce que ce dernier assumera avec le plus grand brio.

Couleur chair film expérimental de long métrage sera présenté au Festival de Cannes en 1978. A ce jour ce film culte n'est jamais sorti en salle.

 

Luc Hensill va poursuivre sa carrière au Brésil où il y séjournera douze ans. De retour en Belgique, il n'aura de cesse de sauvegarder sa liberté à tous les prix et de ne jamais s'investir dans des projets musicaux à caractère commercial. Son slogan favori reste plus que jamais aujourd'hui : Je suis pour l'amour de l'Art et pas du lard. Il s'active aujourd'hui à associer sa musique à la réalisation de clips vidéos avec une technologie de pointe.

 

http://www.luchensill.com