ALBUM ROCK BELGE

 

Retour sur la page BIENVENUE
 
Retour sur l'index de Rock belge
Ablaze

Actors (The)

Arkham

Ariane et les 10-20

Babs et Babettes - Six Babs
Bob Dartsch - batteur
Brumaire
Brummel's
Buddy Brent ans the Rocking Devils
Captain Bismarck
Blue Notes (The)

Blue Rock et Armand Massaux

Buddy and the Shamrocks
Burning Plague
Burt Blanca (1960-64)
Carriage Company
Chapmans (The)

Chats Noirs (Les)

 

Cousins (Les)
Crash
Croque-Morts (Les)

Denny Vinson alias Stroff

Ducs ( Les )
Doctor Down Trip

Dollars (Les)

Downtrip
Eagles (The)
Enfants Terribles (Les)
Fellows (The)
Frangins (Les)

Freddy Nieuland - Le Wallace de Freddy; Bio complète

Godasses Vertes (Les)

Groupe Cinema

Hiroshima

Jean-Pierre Onraedt, batteur

Jelly Fish
Jenghiz Khan
Jess and James/J.J.Band
Jets et Peter Welch
John Valcke - bassiste
Jokers (The)

Kalika/Soul Fingers

King Bees (The)
Kirk Viking et ses Vikings
Klan (The)
Kleptomania 1969-74 - Les débuts (I)
Klepto en 1974 (II)
La fin de Klepto (III)

Kosmose

Lagger Blues Machine
Laurélie
Lee

Machiavel - Eurock (1976-1977)

 

Machiavel

Entre Eurock, Punk et New wave

(1978-1979)

 

Machiavel

Nouvelles Lignes (1980-1982)

 

Mec-op-Singers

 

Moby Dick

Nessie
Night Rockers
Ombres (Les)
Partisans (Les)
Pazop
Provence Recording Studio - R. van Hove

Les punks en Belgique (Kids_Mad Virgin-Passengers)

Recreation

Roberto Epis

Rockets (The) 1960-68

Salix Alba

Saphirs (Les)
Samoreds (Les)
Seabirds (V.F.)
Seabirds (NTT)

Serpents Noirs

Shakes (The)
Shers (The)
Spiders (The)
Sweet Feeling (The)
Sylvester's Team
Tomahawk Blues
Band
Tenderfoot Kids
T.U.S.H.
Two Man Sound
Vacation
Wallace Collection - 1969L'envolée vers la gloire (1/1)
Wallace Collection - 1969L'envolée vers la gloire (2/1)
Wallace Collection - 1970La rançon de la gloire
Wallace Collection - Le crépuscule (1971).
Wallace Collection 69-71 Discographie complète
Waterloo
Reliques du Rock: Bowlers-Black Birds-Crash Cyclops-Memphis- 1815 Challengers -Lucky.Jones
Valérie Pascal-Liliane- Clandestins_Tempêtes
CHRONIQUE 1960-1965 CHRONIQUE 1966-1972 CHRONIQUE 1973-1980 LES PIONNIERS DU ROCK GROUPES ROCK
BELGES

GRAVÉ DANS LE ROCK BIBLIO - ROCK
NEWS
THE SHAKESPEARES CINEMA - SALLES
COUPS DE FILMS
LIENS
 

ROCK BELGE / ALBUM SOUVENIRS

BUDDY AND THE SHAMROCKS (1962-1969)

par Piero Kenroll

 

Buddy and The Shamrocks

 

 

Piero : Au milieu des années soixante, pour une question de permis de travail, les groupes anglais avaient les pires difficultés pour se produire en Belgique. Des Beatles, Animals, Stones, Manfred Mann, Yardbirds, Them, Searchers, Hollies etc., on en rêvait, mais on savait qu'on avait très peu de chance de les voir un jour sur scène. Cependant il y avait moyen d'entendre leur musique « live ». Grâce à des groupes belges qui se chargeaient de jouer leurs œuvres.

 

Les meilleurs spécialistes de ce genre d'exercice étaient des habitués du club : BUDDY AND THE SHAMROCKS. Chaque fois qu'ils passaient chez les Aigles, on rêvait qu'on voyait « les vrais ». Buddy et ses copains faisaient notre bonheur. Ils étaient talentueux, ils étaient modestes, ils étaient courageux, ils répondaient toujours présents quand on avait besoin d'eux.

.

 

C'est donc avec beaucoup de plaisir qu'on les a programmés en première partie des Kinks lors de notre premier « Eagle show ».

 

Menés par Buddy, qui, encore aujourd'hui est resté un membre des Aigles très fidèle, les Shamrocks ont aussi apporté le bonheur du rock dans tout le pays.

 

Grâce à leur guitariste Guy Declaremont qui, en semaine, était représentant, le groupe ne restait pas un week-end à la maison. Il a écumé quasiment tous les dancings et autres salles de spectacle de Belgique pendant des mois. Il a même été sollicité pour effectuer une tournée au Japon avec Adamo. Mais les études devaient passer avant. C'est que ces gars étaient des bosseurs !

 

 

 

The Shamrocks

 

 

Lors d'un concert à la salle Concordia à Evere, Buddy chante   Heart Full Of Soul des Yardbirds et s'écroule sur scène avec une déchirure au poumon ! Ambulance, une semaine d'hôpital et trois mois de repos avec son lot de pilules. Rétabli, Buddy retrouve les Shamrocks et ils passent « en vedette » au Casino de Namur et la salle des Congrès à Liège.

 

Le chanteur hollandais Hendrik Somer chantera les deuxièmes voix nécessaires (chansons Byrds et Beatles) pendant un an. En hiver, revenant après minuit d'un concert à Arlon, le véhicule du groupe dérape sur la route à Bastogne. Pas assez bien fixée sur le porte-bagages, la batterie fait un solo sur la route déserte, heureusement sans dégâts. Mais nos musiciens rentrent à Bruxelles à sept heures du matin, le temps de boire un café et de partir au boulot. Car à l'époque, en Belgique, le rock ne suffit pas pour vivre.

 

Les Shamrocks

 

 

 

Des disques ? Un premier 45-tours, intitulé   What Kinda Man  avec en face B le slow   Paris For Me obtient une 8 ième place par les lecteurs du journal ‘La Cité.

 

Un deuxième single en 1968 rate son but et le groupe commence à se lasser de la routine…

 

Guy, le guitariste, et Freddy, bassiste et le frère de Buddy, se marient, et Ilhan , le guitariste solo, quitte le groupe.

 

 

 

Buddy trouve de nouveaux musiciens comme le guitariste country-rock Firmin Michiels (maintenant directeur au label Virgin) et le batteur hollandais Ton Derricks.

 

Ils font une tournée à la côte en juillet et août 1969. C'est le dernier rivage pour les Shamrocks. Mais Buddy n'a pas chanté sa dernière note.

Avec encore deux musiciens il fonde le groupe Pendulum, qui en septembre '70 gagne le 2ème prix au festival Skiffle et Folk à Hove (Anvers) avec un répertoire très vocal à la Crosby, Stills & Nash et Everly Brothers.