ALBUM ROCK BELGE

 

Retour sur la page BIENVENUE
 
Retour sur l'index de Rock belge
Ablaze

Actors (The)

Arkham

Ariane et les 10-20

Babs et Babettes - Six Babs
Bob Dartsch - batteur
Brumaire
Brummel's
Buddy Brent ans the Rocking Devils
Captain Bismarck
Blue Notes (The)

Blue Rock et Armand Massaux

Buddy and the Shamrocks
Burning Plague
Burt Blanca (1960-64)
Carriage Company
Chapmans (The)

Chats Noirs (Les)

 

Cousins (Les)
Crash
Croque-Morts (Les)

Denny Vinson alias Stroff

Ducs ( Les )
Doctor Down Trip

Dollars (Les)

Downtrip
Eagles (The)
Enfants Terribles (Les)
Fellows (The)
Frangins (Les)

Freddy Nieuland - Le Wallace de Freddy; Bio complète

Godasses Vertes (Les)

Groupe Cinema

Hiroshima

Jean-Pierre Onraedt, batteur

Jelly Fish
Jenghiz Khan
Jess and James/J.J.Band
Jets et Peter Welch
John Valcke - bassiste
Jokers (The)

Kalika/Soul Fingers

King Bees (The)
Kirk Viking et ses Vikings
Klan (The)
Kleptomania 1969-74 - Les débuts (I)
Klepto en 1974 (II)
La fin de Klepto (III)

Kosmose

Lagger Blues Machine
Laurélie
Lee

Machiavel - Eurock (1976-1977)

 

Machiavel

Entre Eurock, Punk et New wave

(1978-1979)

 

Machiavel

Nouvelles Lignes (1980-1982)

 

Mec-op-Singers

 

Moby Dick

Nessie
Night Rockers
Ombres (Les)
Partisans (Les)
Pazop
Provence Recording Studio - R. van Hove

Les punks en Belgique (Kids_Mad Virgin-Passengers)

Recreation

Roberto Epis

Rockets (The) 1960-68

Salix Alba

Saphirs (Les)
Samoreds (Les)
Seabirds (V.F.)
Seabirds (NTT)

Serpents Noirs

Shakes (The)
Shers (The)
Spiders (The)
Sweet Feeling (The)
Sylvester's Team
Tomahawk Blues
Band
Tenderfoot Kids
T.U.S.H.
Two Man Sound
Vacation
Wallace Collection - 1969L'envolée vers la gloire (1/1)
Wallace Collection - 1969L'envolée vers la gloire (2/1)
Wallace Collection - 1970La rançon de la gloire
Wallace Collection - Le crépuscule (1971).
Wallace Collection 69-71 Discographie complète
Waterloo
Reliques du Rock: Bowlers-Black Birds-Crash Cyclops-Memphis- 1815 Challengers -Lucky.Jones
Valérie Pascal-Liliane- Clandestins_Tempêtes
CHRONIQUE 1960-1965 CHRONIQUE 1966-1972 CHRONIQUE 1973-1980 LES PIONNIERS DU ROCK GROUPES ROCK
BELGES

GRAVÉ DANS LE ROCK BIBLIO - ROCK
NEWS
THE SHAKESPEARES CINEMA - SALLES
COUPS DE FILMS
LIENS
 

 

ROCK BELGE / ALBUM SOUVENIRS

 

LAURELIE ( 1970 )

 

Laurelie rock belge

De haut en bas : Pierre Rapsat, Yvan Hubert,

Christian Boissart, Francis Dozin, André Marquet

 

LAURELIE est la réunion de cinq musiciens chevronnés, tous issus du grand Liège et environs. Il y a Francis Dozin , chanteur, flûtiste, saxophoniste, Christian Boissart, soliste, André Marquet, batteur et Yvon Hubert, organiste. Le leader incontesté c'est Pierre Raepsaet, le futur Pierre Rapsat, guitariste, bassiste et choriste, compositeur la plupart des morceaux du groupe.

 

 

PIERRE RAPSAT

 

Auparavant Rapsat avait collaboré avec un groupe très populaire en Wallonie, les Tenderfoot Kids. Leur réputation était due à la sortie de plusieurs singles  : The Bird And The Hunter et Tomorrow The Moon, Apollo 11 et surtout Time Is Up.

 

 

Pierre leur avait composé plusieurs morceaux; tout comme il le fit ensuite pour Paul Simul lorsque celui-ci travaillait avec Recréation.

 

Mais Rapsat souhaitait monter sa propre formation de manière à travailler sur ses compositions. Bien différentes sur le plan musical que celles des Tenderfoot Kids ou de Paul Simul.

 

 

 

Pierre Rapsat

 

Pierre qui connaissait l'excellente réputation des musiciens de Sincerity, leur a mis le deal en main : « Travaillons ensemble sur des morceaux à moi, durant une période d'essai de quelques semaines. Après on verra ».

 

En décembre 1969 l'aventure commence; elle se prolongera une année durant jusqu'à la réalisation d'un album sorti sous le nom de Laurelie.

 

 

 

 

L'ALBUM

 

Passionné de pop musique, Eric Vion, jeune producteur dirigera toute les opérations relatives à l'enregistrement du futur long-playing. Ce dernier sortira sous le label Triangle, une sous-marque de Barclay.

 

La musique de Laurelie s'inspire à la fois de la grande époque Beatles ainsi que de groupes plus progressifs tels : Moody Blues, Procol Harum ou Traffic, sans oublier quelques passages aux allures psychédéliques.

 

01. Sad Stone (9:30) Haertet - Rapsaet
02. Remember Ronny (2:17) Vion - Rapsaet
03. Dracula's Way Of Makin' Love (0:58)
04. Have A Coke (2:30) Vion - Rapsaet
05. Ugly Dirty Man (3:12) Vion - Rapsaet
06. Tower Of Illusion (1:46) Vion
07. Spiders In Your Hair (2:53) Haertet - Rapsaet
08. Deborah, Jane And Laurelie (21:36) 

Chapter 1 : Deborah Haertet - Rapsaet

Chapter 2 : Fish Haertet - Rapsaet
Chapter 3 : Days, dream, hopes
Haertet - Rapsaet
Chapter 4 : Pink clouds
Haertet - Rapsaet
Chapter 5 : Laurelie, Laurelie
Vion - Rapsaet

 

Triangle Barclay BE 920 249

 

 

 

Dans une interview de Piero Kenroll avec les musiciens de Laurelie, publiée dans le Télé Moustique N°2341, Christian Boissard, soliste du groupe déclarait : «Amortir un LP dont la réalisation a coûté plus de cent-cinquante mille francs (3750 €) est impossible sur le marché belge.

 

La firme préfère attendre le suivant. Ce premier album a été un apprentissage. Nous estimons que ce n'est pas encore « ça ». Nous ne voulons pas que notre réputation se fasse avec ce disque. Nous espérons marquer un grand coup avec le second. Nous ne voulons pas que notre premier album ne vienne pas court-circuiter ce que nous préparons pour le prochain ».

 

Yvon Hubert, organiste : «  Nous avons énormément travaillé sur ce premier LP. Pour nous qui n'avions jamais fait de studio, ce fut pas facile. A vrai dire, je crois que nous avons enregistré assez de matière pour trois albums.

 

Celui qui est finalement sorti n'est qu'une sélection de l'ensemble de la matière existante . Pour donner une idée de ce qui s'est passé : il est arrivé un moment où nous pensions avoir terminé. Puis en réécoutant la bande, nous avons décidé de revoir complètement la première face ».

 

 

Pierre Rapsat : «  Nous préparons le deuxième album, celui qui doit marquer notre véritable démarrage sur le plan international. Nous sommes optimistes D'ailleurs nous avons gardé nos meilleures chansons pour cet album ».

 

Il n'en sera hélas rien. Car malgré ses indéniables qualités, l'album ne connaîtra pas le succès escompté. Il n'y aura donc jamais de second.

 

 

PIERRE DANS JENGHIZ KHAN

 

Piero Kenroll : «  À la même époque, des membres du Pop Hot Club de Liège attirent mon attention sur un groupe de la région qui s'appelle  Laurelie  et qui vient de sortir un album des plus prometteurs. Après écoute des morceaux, je décide de prendre contact avec eux. Et là, surprise, je tombe sur Francis Dozin, leur chanteur, que je connaissais depuis longtemps puisqu'il s'était produit, quelques années auparavant, au   Club des aigles   avec son groupe  Sincerity.

 

À son tour, Francis me présente Eric Vion, leur producteur, qui fatalement me fait rencontrer Pierre Raepsaet, le compositeur attitré du groupe.

 

Pierre est né à Verviers, il est loin d'être un inconnu. On lui doit notamment le mini-hit   Time is up,  une composition qu'il a écrite pour le groupe liégeois les   Tenderfoot Kids, très populaire mais auquel il aurait fallu un grain de folie supplémentaire. Mais ce n'est pas une critique. Entre Pierre et moi, ça a tout de suite bien fonctionné.

 

Il aimait ce que je proposais comme type de collaboration et moi j'étais en admiration devant sa créativité musicale.

 

Dans un premier temps, Tim, Christian, Rémi et Friswa (musiciens de Jenghiz Khan), ainsi que les membres de Laurelie se sont observés, jaugés puis appréciés. On ressentait une admiration mutuelle. De plus en plus régulièrement, Raepsaet s'est mis à fréquenter la salle de répétition de Berchem. On sentait qu'il se rapprochait de plus en plus.  

 

 

 

Pierre, Friswa, Christian et Tim - Jenghiz Khan

 

Puis le problème de Rémi est revenu sur le tapis. Ils se sont mis en quête d'un autre bassiste. Des contacts ont été pris avec John Valcke qui tournait avec le   Wallace Collection . Mais pour des raisons d'agenda la chose n'a pas pu se faire. Ce qui devait arriver arriva. Laurelie s'est dissout. Pierre s'est retrouvé disponible. Les choses n'ont pas tardé. Rémi est parti et Pierre a pris sa place ».

 

Lire le chapitre consacré au groupe Jenghiz Khan