ALBUM ROCK BELGE

 

Retour sur la page BIENVENUE
 
Retour sur l'index de Rock belge
Ablaze

Actors (The)

Arkham

Ariane et les 10-20

Babs et Babettes - Six Babs
Bob Dartsch - batteur
Brumaire
Brummel's
Buddy Brent ans the Rocking Devils
Captain Bismarck
Blue Notes (The)

Blue Rock et Armand Massaux

Buddy and the Shamrocks
Burning Plague
Burt Blanca (1960-64)
Carriage Company
Chapmans (The)

Chats Noirs (Les)

 

Cousins (Les)
Crash
Croque-Morts (Les)

Denny Vinson alias Stroff

Ducs ( Les )
Doctor Down Trip

Dollars (Les)

Downtrip
Eagles (The)
Enfants Terribles (Les)
Fellows (The)
Frangins (Les)

Freddy Nieuland - Le Wallace de Freddy; Bio complète

Godasses Vertes (Les)

Groupe Cinema

Hiroshima

Jean-Pierre Onraedt, batteur

Jelly Fish
Jenghiz Khan
Jess and James/J.J.Band
Jets et Peter Welch
John Valcke - bassiste
Jokers (The)

Kalika/Soul Fingers

King Bees (The)
Kirk Viking et ses Vikings
Klan (The)
Kleptomania 1969-74 - Les débuts (I)
Klepto en 1974 (II)
La fin de Klepto (III)

Kosmose

Lagger Blues Machine
Laurélie
Lee

Machiavel - Eurock (1976-1977)

 

Machiavel

Entre Eurock, Punk et New wave

(1978-1979)

 

Machiavel

Nouvelles Lignes (1980-1982)

 

Mec-op-Singers

 

Moby Dick

Nessie
Night Rockers
Ombres (Les)
Partisans (Les)
Pazop
Provence Recording Studio - R. van Hove

Les punks en Belgique (Kids_Mad Virgin-Passengers)

Recreation

Roberto Epis

Rockets (The) 1960-68

Salix Alba

Saphirs (Les)
Samoreds (Les)
Seabirds (V.F.)
Seabirds (NTT)

Serpents Noirs

Shakes (The)
Shers (The)
Spiders (The)
Sweet Feeling (The)
Sylvester's Team
Tomahawk Blues
Band
Tenderfoot Kids
T.U.S.H.
Two Man Sound
Vacation
Wallace Collection - 1969L'envolée vers la gloire (1/1)
Wallace Collection - 1969L'envolée vers la gloire (2/1)
Wallace Collection - 1970La rançon de la gloire
Wallace Collection - Le crépuscule (1971).
Wallace Collection 69-71 Discographie complète
Waterloo
Reliques du Rock: Bowlers-Black Birds-Crash Cyclops-Memphis- 1815 Challengers -Lucky.Jones
Valérie Pascal-Liliane- Clandestins_Tempêtes
CHRONIQUE 1960-1965 CHRONIQUE 1966-1972 CHRONIQUE 1973-1980 LES PIONNIERS DU ROCK GROUPES ROCK
BELGES

GRAVÉ DANS LE ROCK BIBLIO - ROCK
NEWS
THE SHAKESPEARES CINEMA - SALLES
COUPS DE FILMS
LIENS
 

ROCK BELGE / ALBUM SOUVENIRS

LES JETS ET PETER WELCH

(1963-1968)

Biographie réalisée par Michel Perin et adaptée par Jean Jième

 

Les Jets

 

Peter Welch, Michel Perin, Paul Huysmans, Jacques Cools - 1964

 

 

Issu de la région de Bruxelles, l'orchestre  Les Jets, (*) voient le jour dans le courant de l'année 1961 avec (notamment) le concours de Charly Maes à la basse, de Peter Welch au chant et de Jacques Cools à la batterie.


Mais très vite, c'est le split. En décembre 1962, changement de formule. Exit Charly. Les rescapés Welch et Cools rejoignent deux jeunes étudiants qui poursuivent leurs études à l'Athénée royal d'Auderghem. Il s'agit de Paul Huysmans (basse), frère de Jean Huysmans (ex-Cousins), et Michel Perin (guitare solo).

 

Michel Perin : À cette époque, l’énorme succès des Cousins galvanisait tous les fans de guitares électriques de Belgique. On pouvait écouter leur dernier single Parasol sur une ligne téléphonique - à six chiffres - spécialement consacrée à sa diffusion. Les débuts de YouTube en somme...


Le téléphone en bakélite noire crachotait la chanson et on s’extasiait ! Quelle époque !

 

(*)  dont le nom s'inspire du film West Side Story.

 

AU CLUB "LES JEUNES TIGES"

Jets Innovation 1963

Au Club Les Jeunes Tiges à l'Innovation - 1963

Jacques Cools, Michel Perin, Peter Welch, Paul Huysmans

 

 

 

 

 

 

 

Peter  Welch n'a pas encore seize ans et déjà il étonne par la  tessiture impressionnante de sa voix, qu'il parvient à adapter à tous les styles musicaux. Mais à cette époque, c'est le répertoire incontournable des Shadows qui plaît au public et qui d'ailleurs va rapidement établir la réputation de l'orchestre.


Car avant tout les musiciens  se revendiquent comme un quatuor de covers. Ce sont d'excellents imitateurs qui vouent admiration et respect à leurs modèles, Shadows, Ventures, aux autres géants fondateurs du rock and roll instrumental. Scrupuleusement, ils s'appliquent à reproduire leur "sound" avec une réelle sensibilité musicale et pas mal de virtuosité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AU GOLF DROUOT

Paul Huysmans, Peter Welch, Michel Perin, Pieter Cath - 1964

 

Ces pionniers du rock en Belgique  remportent facilement toute une série de concours d’orchestres, nombreux à cette époque.


Le 23 janvier 1963, en avant-première de Dick Rivers et de  ses Krew Kats, ils gagnent un concours de groupes dans la salle de la Madeleine à Bruxelles.


Le 19 avril, ils sont  au Golf Drouot où ils partagent l’affiche avec un autre orchestre bruxellois : les Croque-morts.

 

Michel Perin : Je me rappelle que nous étions dans nos petits souliers face  aux Croque-morts dont la force de frappe était impressionnante. Cette soirée est restée gravée dans nos mémoires.


Comme on n’était pas payés et que le voyage était à notre charge, nous y sommes allés de notre poche. À l’issue de la prestation,  nous avons passé la nuit à errer dans les rues de Paris, attendant le lever du jour avant de reprendre la route. La chambre d’hôtel troquée contre une insomnie mémorable...

 

MICRO D'OR - COMBLAIN-LA-TOUR

LA GUITARE DE JAMBES

Les Jets à Comblain la Tour - 1964 - Soir Illustré

Michel Perin, Paul Huysmans, Peter Welch

 

 

Puis arrive la grande compétition du Micro d’Or de Maldegem. Le 23 mai très précisément.
Le jury de cette compétition jugeait essentiellement les candidats sur la durée totale de leur prestation, qui pouvait ainsi durer une bonne demi-heure.


Michel Perin : Durant deux jours des dizaines d’orchestres se sont affrontés dans des joutes impitoyables. Beaucoup venaient de Hollande.
Nous avons obtenu le premier prix avec quelques classiques tirés du répertoire de Cliff Richard et des Shadows. Nous avons devancé de justesse The Sharks, un autre excellent groupe de rock.


Comme  dans West Side Story, les Jets se sont retrouvés une fois encore face aux Sharks ! Mais ici pas de couteaux à cran d’arrêt, uniquement des sonos poussées à  l’extrême limite de leurs possibilités.

 

Ensuite, les Jets remporteront énième concours de plus à  La Louvière le 15 juin 1963.

 

Ainsi que la grande finale du  Grand Tournoi International de la guitare à Jambes, le 1er septembre de la même année.


Michel Perin : La finale du Tournoi International de la Guitare de Jambes avait lieu un dimanche en fin d'après-midi. L’orchestre avait signé un contrat à honorer le soir même à Londerzeel.

Nous avons donc quitté le tournoi sans en connaître le classement. Arrivés à Londerzeel, le patron de la salle nous apprend que nous avons remporté le concours et que la direction demande que nous retournions en vitesse à Jambes pour y recevoir... une médaille de bronze (*) et donner une courte prestation d'honneur.

 

Heureusement, ce patron était sympa et compréhensif. Ultérieurement, nous lui avons offert un concert gratuit pour le remercier.


(*) Elle dort paisiblement dans un de mes tiroirs.

 

 

1964 - LES TEMPS CHANGENT

Jets Peter Welch

Les Jets - 1964


Mais le rock  évolue à toute vitesse. En 1964, arrivent  Beatles, Stones, Pretty Things, Kinks, Dave Clark Five, Animals, Searchers et Hollies.
Les Jets et leur chanteur Peter Welch  sont obligés de s’adapter. Progressivement, ils délaissent les Shadows et se tournent vers le nouveau répertoire du rock anglais
Ils s'adjoignent le concours du tout jeune saxophoniste Pietro Lacirignola qui connaîtra la superbe carrière que l’on sait. Également, Pieter Cath remplace Jacques Cools.

ELLE EST PARTIE - MON JOUR DE CHANCE

HANG ON SLOOPY

Peter Welch : Nous avons sorti deux 45 tours en 1964.

À l'époque, deux jeunes "producteurs en herbe" se sont intéressés à nous. C'étaient deux frères, (j'ai oublié leur nom). En collaboration avec la firme Decca, ils nous ont aidés à sortir Elle Est Partie, avec en face B Mon Jour De Chance.

 

Aux States, le groupe McCoys cartonnait avec Hang On Sloopy. On a essayé de sortir notre version avant que l'original ne passe sur les radios belges. Mais les distributeurs nous ont battus de vitesse. Notre version est restée plutôt discrète.


Je me rappelle également qu'on nous avait approchés pour accompagner le crooner Frankie Avalon dans une tournée des salles de cinéma du pays qui passaient son film Beach Party. Nous étions tous très excités de cette opportunité.

 

Le problème c'est que Frankie ne s'est jamais pointé. Bien qu'on l'ait vu au festival de Comblain 1962 !


PETER WELCH ET LES JETS

Jets Peter Welch

Peter Welch / Michel Perin / Jacques Cools


 

Fin 1964. Les musiciens remisent leurs costumes cintrés et leurs chemises blanches dans la naphtaline pour un accoutrement vestimentaire nettement moins guindé. Décidés à imiter leurs idoles, ils n’hésitent pas à malmener leur matériel sur scène, en fin de prestation. Sans pour autant exagérer !  

 

Les Jets n'ont pas les moyens des Who et Perin ne peut pas se permettre de mettre le feu à sa Strat comme Jimmy. Mais le public s'amuse à voir rouler sur la scène des pièces de batterie dans une sorte de délire pré-Monty Python.


Désormais, l’orchestre se fait appeler Peter Welch and The Jets.

 

C'est le moment que choisit Michel Perin pour entamer des études de cinéma. Il se fait remplacer par Philippe Walch.

 

 

Pieter Cath entre à l’université et laisse sa batterie à Werner.

 

Paul Huysmans quitte également pour se joindre aux Rowdies et plus tard à Ariane et les 10/20. C’est Charly Maes, le Charly du tout début de l’aventure, qui reprend la basse.

 

Le 27 mars 1966, ils assurent la première partie des Rolling Stones au Palais de Sport de Bruxelles en puisant dans le répertoire des Kinks. Pour la circonstance, Michel Perin réintègre l’orchestre où il découvre un nouveau batteur; un certain Bob Dartsch !

 

Michel Perin : À notre sortie de scène, Mick Jagger lèvera le pouce. Ça ne s'oublie pas !

 

Sans raison particulière, les Jets achèvent leur parcours collectif en 1968.

 

 

Matériel et instruments utilisés par les Jets entre 1963 et 1964


- Guitare solo : dans l'ordre, Eko, Burns, Fender Stratocaster.

Ampli Vox AC30 Twin.

Chambre d'écho Dynacord.

 

- Guitare rythmique : Framus.

Ampli Fender Tremolux


- Basse : Framus, Fender Precision Bass 1962.

Ampli 40 Watt MBLE modifié et enceinte 2 x 12" self made.


- Batterie : Premier.


Amplification voix : Micros Beyer, Dynacord, Sennheiser.

Ampli 100 Watt Geloso.

Deux colonnes 60 Watt self made.

Chambre d'écho Dynacord.
Et le micro d'Or qui était un vrai micro doré ! Très chic !

QUE SONT-ILS DEVENUS ?

Peter Welch

Peter Welch poursuivra sa carrière de chanteur,

deviendra batteur de jazz et fera partie de Salix Alba.

 

 

Dans les années 80, Paul Huysmans qui faisait partie du band Guitar Syndicate, tissera des liens d’amitié avec Bruce Welch, Brian Bennett, Jet Harris et Brian Locking.

Lors d’un drink chez  Bruce Welch, Paul pourra toucher la légendaire Stratocaster rouge Fiesta de Hank B. Marvin, celle qu'il utilisa pour  Apache ! Du fantasme à la réalité !

Paul travaillera ensuite de nombreuses années dans l’industrie musicale et dans l’informatique.

Philippe Walch : réalisateur radio à la RTBF. Il avait inventé l’émission culte «Dimanche Musique» avec Stéphane Steeman et Jacques Mercier. Il est aujourd’hui décédé.


Pietro Lacirignola se distinguera en tant que musicien de studio. Il passera ensuite à la compositiion. Toots Thielemans, Patrick Hernandez, Jacques Duvall, Maurane, Adamo et bien d’autres feront  appel à lui pour la création d’arrangements au sax.

 

Michel Perin : Après des études de cinéma, il entre à la RTBF où il devient réalisateur des émissions Pop Shop, Folllies, Imagine, Ligne Rock.

 

Ensuite, il devient producteur de l’émission Génération 80 et finit par réaliser des clips pour Etienne Daho, Allez Allez, Klang, Telex, Rapsat, Machiavel etc. Il enregistre divers concerts pour Stevie Wonder, Lionel Hampton, Michel Jonasz, Ray Charles…

 

Il travaille aussi pour Sky Channel puis fait une seconde carrière (de vingt-cinq ans) dans la pub. Il joue toujours de la guitare en fingerstyle...


Bob Dartsch  est longtemps resté le grand batteur que l'on sait. Il joue même sur le plus grand succès belge international de tous les temps: Ça Plane Pour Moi (par Lou ou Plastic, on ne relance pas la polémique !). Il est hélas parti en octobre 2012.

 

Pieter Cath : Il était devenu cadre supérieur chez Volkswagen Belgique. Il est aujourd’hui décédé.