ALBUM ROCK BELGE

 

Retour sur la page BIENVENUE
 
Retour sur l'index de Rock belge
Ablaze

Actors (The)

Arkham

Ariane et les 10-20

Babs et Babettes - Six Babs
Bob Dartsch - batteur
Brumaire
Brummel's
Buddy Brent ans the Rocking Devils
Captain Bismarck
Blue Notes (The)

Blue Rock et Armand Massaux

Buddy and the Shamrocks
Burning Plague
Burt Blanca (1960-64)
Carriage Company
Chapmans (The)

Chats Noirs (Les)

 

Cousins (Les)
Crash
Croque-Morts (Les)

Denny Vinson alias Stroff

Ducs ( Les )
Doctor Down Trip

Dollars (Les)

Downtrip
Eagles (The)
Enfants Terribles (Les)
Fellows (The)
Frangins (Les)

Freddy Nieuland - Le Wallace de Freddy; Bio complète

Godasses Vertes (Les)

Groupe Cinema

Hiroshima

Jean-Pierre Onraedt, batteur

Jelly Fish
Jenghiz Khan
Jess and James/J.J.Band
Jets et Peter Welch
John Valcke - bassiste
Jokers (The)

Kalika/Soul Fingers

King Bees (The)
Kirk Viking et ses Vikings
Klan (The)
Kleptomania 1969-74 - Les débuts (I)
Klepto en 1974 (II)
La fin de Klepto (III)

Kosmose

Lagger Blues Machine
Laurélie
Lee

Machiavel - Eurock (1976-1977)

 

Machiavel

Entre Eurock, Punk et New wave

(1978-1979)

 

Machiavel

Nouvelles Lignes (1980-1982)

 

Mec-op-Singers

 

Moby Dick

Nessie
Night Rockers
Ombres (Les)
Partisans (Les)
Pazop
Provence Recording Studio - R. van Hove

Les punks en Belgique (Kids_Mad Virgin-Passengers)

Recreation

Roberto Epis

Rockets (The) 1960-68

Salix Alba

Saphirs (Les)
Samoreds (Les)
Seabirds (V.F.)
Seabirds (NTT)

Serpents Noirs

Shakes (The)
Shers (The)
Spiders (The)
Sweet Feeling (The)
Sylvester's Team
Tomahawk Blues
Band
Tenderfoot Kids
T.U.S.H.
Two Man Sound
Vacation
Wallace Collection - 1969L'envolée vers la gloire (1/1)
Wallace Collection - 1969L'envolée vers la gloire (2/1)
Wallace Collection - 1970La rançon de la gloire
Wallace Collection - Le crépuscule (1971).
Wallace Collection 69-71 Discographie complète
Waterloo
Reliques du Rock: Bowlers-Black Birds-Crash Cyclops-Memphis- 1815 Challengers -Lucky.Jones
Valérie Pascal-Liliane- Clandestins_Tempêtes
CHRONIQUE 1960-1965 CHRONIQUE 1966-1972 CHRONIQUE 1973-1980 LES PIONNIERS DU ROCK GROUPES ROCK
BELGES

GRAVÉ DANS LE ROCK BIBLIO - ROCK
NEWS
THE SHAKESPEARES CINEMA - SALLES
COUPS DE FILMS
LIENS
 

ROCK BELGE / ALBUM SOUVENIRS

BLUE ROCK (1974-1977)

Blue Rock - janvier 1976

 

Les Night Rockers - lire leur biographie complète.

 

Après l'armée, les Night Rockers se séparèrent et un seul d'entre eux, Wawa le batteur, participa vraiment au « boum » des groupes belges en 1969 et en 1970. Wawa devint batteur de Carriage Company avec Jan D'Haese.


Armand essaya d'effectuer un petit  come-back  en 1973. Il enregistra sous le nom de CLINT SILVER un simple dont le titre était : Hello Sally.  Sans succès. Pour gagner sa croûte, il se mit alors à « faire du bal », et c'est ainsi qu'il rencontra les autres membres de BLUE ROCK, son groupe actuel, qui aussi bien par la musique que par l'esprit peut être considéré comme l'héritier direct des Night Rockers...

 

Hello Sally

Plus de détails.


Original Blue Rock ? C'est pas pour dire, mais la formation est unique en son genre : aucun autre groupe à ma connaissance ne se compose d'un guitariste, un bassiste, un batteur et un violoncelliste. Espéranto et Electric Light Orchestra ont bien des violons et des violoncelles, mais ce ne sont pas des quatuors.

 

Avec Armand Massaux, la personnalité du groupe est Denis Van Hecke. C'est lui le violoncelliste et c'est aussi un très bon chanteur. Il a commencé sur les genoux de son père à trois ans. Il est entré à l'académie à huit ans et en est sorti à quatorze. A dix-sept, il accompagne David Mc Neil, puis comme tout le monde en Belgique il fait un petit séjour dans Wallace Collection.

 

 

 

Denis Van Hecke

 

Il paraît qu'en 1973 il a de nouveau obtenu un premier prix au Conservatoire. Tout ça est assez savoureux pour un groupe de rock pur. Car bien que BLUE ROCK n'ait aucune influence classique apparente dans sa musique, Denis n'est pas le seul à avoir des rapports avec la « grande musique ».


Christian « Kiki » Ysaye est l'arrière-petit-fils du violoniste Eugène Ysaye, qui est mondialement connu par les amateurs de classique. Sa famille est dans la musique jusqu'au cou, puisque son père est, lui, connu dans le domaine de la variété en tant que chef d'orchestre sous le nom de Jacques Say. En bon fils à papa, Kiki a enregistré dès l'âge de huit ans, mais rien à voir avec le rock ; c'était des chansons enfantines. Encore actuellement, il étudie toujours au Conservatoire.


Enfin, Jean-Pol « Manitas » Van Ham est le vétéran de la bande; depuis 1959, il joue dans des groupes de rock dans la région d'Anvers. Il a notamment accompagné Roberto and His Rockers, personnage pittoresque bien connu au centre de Bruxelles.

 

Extraits de l'article paru dans Télémoustique - N° 2597.

 

BLUE ROCK

Armand Massaux, Denis Van Hecke, Jean-Pol « Manitas » Van Ham, Kiki Ysaye.

 

Bye Bye Johnny / Low Down Lady

(EMI 4C006-23502 --- 1975)

 

 

It’s Allright - Tiger - Space Driver - Shadow Day Blues - Trouble - Bye Bye Johnny - Rip It Up - Nadine - Low Down Lady - Shilum Bambooley

 

 

L'ALBUM :

 

THIS IS BLUE ROCK (EMI 4C 062-23527 --1975


"Il y a une grave erreur sur cet album : quand on a dans la manche un morceau aussi dansant que « Space Driver » on n'arrête pas après quatre minutes, on continue sur toute la face du disque.

 

Blue Rock avait de quoi renouveler le succès de « Get Ready » de Rare Earth, son « Space Driver » est irrésistible. Mettez ça à fond et, à moins d'avoir une jambe de bois, je vous défie d'y résister. Cela prouve au moins une chose : même les Belges sont capables de swinguer. Car Blue Rock est belge, vous le savez. Et c'est rare d'avoir chez nous un groupe qui balance.

 

Ni Wallace Collection, ni Espéranto, ni Pierre Rapsat ne se sont particulièrement spécialisés dans le « boogie », Blue Rock bien. Il reprend d'ailleurs toute une série de « classiques » du rock dont « Bye Bye Johnny » avec lequel il a connu un joli succès.

 

Armand Massaux est un vrai rocker et il chante, me semble-t-il, sans accent. Tout ça n'est pas plus neuf que Dr. Feelgood, mais c'est simple et dynamique.

 

Peut-être Blue Rock sera-t-il plus facile à exporter que le reste de notre maigre production."

 

Critique publiée dans TM 2595.

 

 

 

The Lost Generation / Space Driver (EMI 4C006-23564 --- 1976)

 

Belgian Pop Sampler (EMI Best Seller 4B052-23591 --- 1976) compilation - The Lost Generation

 

Rockin’ The Blues / My Way (EMI 4C006-23622 --- 1977)

 

*

Après Blue Rock, Armand a continué à jouer avec tous les

anciens musiciens de rock des années 60 et notamment avec Buddy Brent.

Mais, depuis, il n'a plus jamais reformé de groupe.

 

Buddy Brent et Armand Massaux. 1983