CHRONIQUE 1966- 1972

 

Retour sur la page BIENVENUE

Retour sur l'index de Chronique 66-72

 

AGENDA DES CONCERTS

Agenda des concerts rock

en Belgique - Année 1968

 

Agenda des concerts rock en Belgique - Année 1969

 

Agenda des concerts rock en Belgique - Année 1970

 

Agenda des concerts rock en Belgique - Année 1971

 

Agenda des concerts rock

en Belgique - Année 1972

 

FESTIVALS

Pop-Event à Deurne Arena 21 juin 1969

Festival Jazz Bilzen 1966

Festival Jazz Bilzen 1967

Festival Jazz Bilzen 1968

 

Festival Jazz Bilzen 1969

 

Festival Jazz Bilzen 1970

 

Festival Jazz Bilzen 1971

 

Festival Jazz Bilzen 1972

 

 

Festival de Châtelet 1966

 

Festival de Châtelet 1967

 

Festival de Châtelet 1968

Free Show Wolu Shopping Center - juin 1971

Free Show Wolu Shopping Center - octobre1971

 

Festival Actuel -Amougies

- Mont de l'Enclus 1969

 

Pop Hot Show 1 du 6 novembre 1969- Salle de la Madeleine

 

Pop Hot Show 2 du 20 décembre 1969 -Salle Newton

 

Pop Hot Show 3 du 7 mai 1970 -Moustier sur Sambre

 

Pop Hot Show 4 des 17 -18 mai 1970- Trazegnies

 

Pop Hot Show 5 du 5 septembre 1970 - Huy-Andenne

 

Cocoripop Charleroi 1971

 

Pop Circus 30 avril 1972 à Liège

 

Festival Guitare d'Or Ciney 1966 -1968

 

Festival Guitare d'Or

Ciney 1969 -1971

Rac Pop Festival 69

 

Le parapluie des vedettes

Huy 1967 - 1968

 

Island Show - Londerzeel octobre 69

 

Festival Ile de Wight

août 1970

 

Festivals à Jemelle 1969-1973)

 

Wolu City 1966 -1967-1968

 

Festival - en France

Seloncourt 18 et 19/9/1971- Pete Brown

 

GROUPES ÉTRANGERS

 

Rolling Stones Bruxelles 1966

 

Rockstars 1966-1969 in Belgium-Holland-England

 

Rockstars 1970-1972 in Belgium-Holland-England

 

Kinks en Belgique 1966

 

Who en Belgique 1967

 

Jimi Hendrix en Belgique 1967

 

Mike Stuart Span 1968

 

Fleetwood Mac en Belgique 1970

 

Genesis en Belgique 1971-72

 

Everly Brothers Roma 1972

 

Hollies et Move à Gand au Sportpaleis en 1969

 

Pink Floyd Belgique - Théâtre 140

 

Spencer Davis Group en Belgique

 

Théâtre 140 - 36Hr underground -Yes -Ten Years After - Nice

 

Tremeloes - Festival Ciney 1971

 

Cliff Richard - Marvin, Welch, Farrar -Olivia Newton-John -Anvers 1971

 

Jethro Tull - Belgique 1972

 

Golden Earring en Belgique 1971-1973

Wings - Roma 1972

DANCINGS

 

Dancings sur la côte belge - années '60

 

Wallace Collection 1968 Répétitions aux Gémeaux

 

Dancing Le Grenier Antre du rock

 

Cheetah Club, temple du rock

 

Discothèque Les Gémeaux

 

Club Dancing Le Puzzle

 

Ferme V. Story - 1965-1974

 

Le Pop and Soul

 

SALLE SPECTACLE

 

Palais des Beaux-Arts s'ouvre au rock - 1970

 

MEDIA

 

British Week à Bruxelles - 1967.

 

Culture Pop : Mersey Beat Années Hippies Flower Power - Psychedelisme.

 

Swinging London ''60

 

Show-Biz en Belgique dans les années 60

 

Pop Shop - Émission rock RTB - 1970-1973

 

Filles des années 60 - Models sixties

CHRONIQUE 1960-1965 CHRONIQUE 1966-1972 CHRONIQUE 1973-1980 LES PIONNIERS DU ROCK GROUPES ROCK
BELGES

GRAVÉ DANS LE ROCK BIBLIO - ROCK
NEWS
THE SHAKESPEARES CINEMA - SALLES
COUPS DE FILMS
LIENS
 

RAC POP FESTIVAL

PALAIS 10 - HEYSEL - BRUXELLES

13 septembre 1969

 

Rac Pop Festival 1969 Bruxelles

D'après les articles parus dans les Télé Moustique N° 2275 et 2278.

 

Ouf ! Les popmen bruxellois ont eu chaud. Avec la suppression de Wolu-City, ils pouvaient craindre ne rien avoir dans la capitale cette année. Le RAC Pop Festival vient à point pour mettre fin à leurs inquiétudes. C'est organisé par les jeunes du Royal Automobile Club et, dans un sens, c'est un peu la réponse de la partie francophone du pays au Pop-Event d'Anvers.

 

Le programme est chargé, il y a quelques groupes qui sont « vachement » bons et qui attireront les spécialistes de tout le pays. Les vedettes du festival seront précédées par un concours d'orchestres. Mais les organisateurs ont particulièrement insisté sur le fait que ce concours sera sérieux. Il y aura du reste deux jurys. L'un composé de personnalités diverses, et l'autre de spécialistes (enfin j'espère) de la presse, du disque et de la radio. Si vous faites partie d'un groupe amateur, vous pouvez vous inscrire en confiance.

 

Personnellement j'espère que le public bruxellois se montrera à la hauteur de celui de Bilzen ou d'Anvers. Ils se composaient de gens qui étaient venus non pas par simple curiosité ou en se disant : « On va peut-être draguer une nana », mais bien pour écouter et apprécier la musique de leur génération. PIERO

 

 

Memoire 60 Rac Pop Festival 1969

 

Quand le public est la vedette...

 

Trois mille ? Quatre mille ? Je ne sais pas, mais ils étaient là. « Ils », ce sont ceux qui aiment la bonne musique, qui l'écoutent, l'apprécient, l'applaudissent. Oh ! On ne peut pas dire qu'ils aient été gâtés : le hall immense dans lequel se déroulait ce premier RAC POP Festival résonnait comme un tonneau vide, les sièges étaient insuffisants, le spectacle trop long. Mais les jeunes qui étaient présents ont fait preuve d'une bonne volonté et d'une gentillesse peu commune.

 

JE N'AVAIS ENCORE JAMAIS VU UN PUBLIC AUSSI INTELLIGENT en Belgique. C'étaient des jeunes ; ils pouvaient en remontrer à d'autres publics de plus âgés. IL N'Y A PAS EU LE MOINDRE INCIDENT. Une poignée de policiers brillait par son inutilité. Est-ce pour cette raison que la police obligea les organisateurs à clôturer le festival à une heure du matin, empêchant Cuby and the Blizzards de se produire ?

 

Le Heysel est inhabité, le bruit ne pouvait déranger personne. De nombreux jeunes avaient volontairement raté leur dernier tram ou leur dernier train pour voir le fameux groupe hollandais. La police ne voulut rien savoir. Cuby et son groupe ont été payés, ils étaient prêts à monter sur scène.

 

Paul André, du secrétariat des artistes, qui dut annoncer la nouvelle aux Blizzards, m'a dit : C'est quelque chose que je ne voudrais pas recommencer dans ma vie ; vraiment, j'avais honte . Ainsi parce que quelques policiers décident qu'il est temps d'aller au lit, des jeunes qui s'amusent sans déranger personne, dont certains ont épargné longtemps pour se payer le déplacement jusqu'à Bruxelles, ont juste le droit de se taire. Il n'y a pas eu de manifestations à la fin du spectacle : c'aurait été donner une excuse à ceux qui l'ont arrêté. Les jeunes ont quitté la salle en silence... Un silence qui en disait long.

 

Here and Now rock 1969
 
Des amateurs qui y croient.

Pourtant, mise à part la résonance du son, le spectacle a aussi connu des moments beaucoup moins tristes. Le concours d'amateurs fut parfait. Bonne volonté, en général, chez tous ces débutants. On sent qu'ils sont pleins d'enthousiasme. Jury intelligent qui décerne le premier prix au groupe faisant preuve de la plus grande originalité : Here and Now complètement dément, avec deux petites filles qui dansaient, une troisième plus grande, très jolie, et des musiciens disparates se lançant dans une session incroyable.

 

 

 

Here and Now les gagnants du concours

 

 

TENDERFOOT KIDS - TOMAHAWK BLUES BAND - THE PEBBLES

CARRIAGE COMPANY - MEDIUM

 

Tenderfoot Kids Rock belge 1969

C'est la première fois que le Tenderfoot Kids se produira à Bruxelles. C'est un groupe de Verviers, et il est excelent. Leurs harmonies vocales, notamment, n'ont rien à envier au Wallace Collection ou aux Pebbles.

 

Ils ont sorti deux disques jusqu'à présent : Tomorrow The Moon et Apollo 11. Deux disques très bons, et il ne serait pas étonnant de voir bientôt figurer Tenderfoot Kids au Hit Parade, ils le méritent.

 

Ce sont d'authentiques professionnels, qui jouent ensemble depuis plusieurs année de là leur qualité. Ils sont quatre : trois guitaristes et un batteur.

 

 

 

 

Tenderfoot Kids (Jacky William, George et Claudy)

 

 

Depuis des années qu'ils parcourent les routes de Belgique, les Pebbles n'ont fait, que de très rares prestations à Bruxelles, et encore était-ce dans de petits clubs, jamais dans une grande salle. Ce sera donc pour le deuxième groupe de Belgique l'occasion de rencontrer enfin le grand public bruxellois qui l'attend depuis longtemps.

 

La réputation des Pebbles n'est plus à faire. Tout ce qu'on leur demande, c'est de devenir de plus en plus personnels et de retirer progressivement de leur ré­ pertoire les compositions des autres au profit des leurs. Leur dernier disque : Incredible George.

 

Pebbles  Rock Belge 1969

Les Pebbles

 

 

 

Des Bruxellois. Ce groupe est composé de solides éléments : le chanteur a une bonne voix, et le batteur, Wawa, est sans doute, de tous les musiciens mâles de Belgique, celui qui sait chanter le plus haut. C'est un vieux de la vieille, il faisait partie des Night Rockers et du Crash, avec Christian Janssens du Wallace. Le premier disque du Carriage Company The Beasts a connu un réel succès, il a même été quatrième au H.P. de Francine Arnaud, à la RTB. Leur arrangement de Good Vibrations, vaut la peine.

 

Angelo Antioco

 

 

 

Comme le Rac Pop a lieu à Bruxelles, on ne pouvait pas ne pas prendre le Tomahawk Blues Band à ce festival. Ils sont les petits chéris des amateurs de blues bruxellois, et il ne fait aucun doute qu'ils seront très favorablement accueillis. Nous vous avons déjà parlé, à l'occasion du Pop-Event de Deurne, des prouesses instrumentales de Michel Clément, bien connu dans la capitale sous le pseudonyme de « Clemme ». C'est un des meilleurs guitaristes belges. Depuis Deurne, le Tomahawk a réduit ses effectifs à trois : soliste, bassiste et batteur. Luc, le bassiste, est un ancien membre du Klan.

 

Michel Clement

 

Medium. Un groupe français. Celui qui aurait normalement dû gagner le concours de la Guitare d'Or à Ciney. C'est un trio, et il s'inspire directement du Cream, dans le répertoire duquel il puise allègrement et avec bonheur. C'est intéressant de voir qu'enfin il y a des Français qui se sont mis à la musique pop et qui ne se débrouillent pas mal.

 

Tommy Botomizy, soliste et chanteur, Christian Danis, à basse, et Philippe Domade, à la batterie (on ne garantit pas l'orthographe), sont les membres du Medium. Marrant : le batteur ressemble à Pete Townshend.

 

Medium Rac Pop 1969

 

Medium

THE MARBLES - JESS AND JAMES - HEAVY WEIGHT

The Marbles Belgium 1969

The Marbles

 

The Marbles. Deux très sympathiques et très farfelus cousins australiens. Ils ont été lancés par les Bee Gees...

Rappelez-vous leurs deux succès : Only One Woman et The Walls Fell Down.

Ils viennent de sortir un nouveau titre chez Polydor : I Can't See Nobody encore une composition des frères Gibb.

 

Jess and James 1969Stu Martin Pac Pop Festival

A gauche : Jess and James © J. Jième - A droite: Stu Martin

 

Heavy Weight

Heavy Weight (anciens Shakespeares) © Jean Jieme

 

Prévus au programme, mais ayant été victimes d'un accident de la route trois jours auparavant,

les Marbles, hospitalisés, furent remplacés par deux surprises.

La première était la nouvelle formule de Jess and James. Fameux! Leur batteur Stu Martin : un régal.

 

La deuxième : trois anciens membres des Shakespeares + un ancien Grapefruit

Heavy Weight. Débuts prometteurs mais la formule est à roder.

 

THE WEB - EIRE APPARENT - THE GUN - COLOSSEUM

 

The Web 1969 Belgium

The Web

 

Le Web est un groupe paradoxal. En le voyant monter sur scène, on s'attend à écouter un groupe soul.

Lorsqu'on écoute son single : Monday to Friday, on se dit que leur style s'apparente aux Equals.

A l'écoute de leur L.P. on découvre un groupe progressiste. Avec eux, tout dépend des jours, de leur humeur.

On peut donc s'attendre à tout.

 

Ceci dit, le Web fut le premier groupe à obtenir un son convenable dans ce temple de l'écho qu'était le Palais 10.

La qualité des musiciens du groupe semble avoir mis d'accord les plus difficiles.

 

 

Eire Apparent Rac Pop Brussels

Eire Apparent

 

Eire Apparent mit le paquet pour effacer la mauvaise impression qu'il avait laissée à Bilzen,

Le public hurla sa satisfaction. Des « Moustique » avaient été distrib ués à l'entrée.

D'enthousiasme, on les jetait en l'air.

Tout le Palais en fut bientôt recouvert.

Ce qui était plus propre et plus confortable pour s'asseoir.

Pop sur un lit de « Moustique » , original.

 

 

Colosseum © jHdg

 

Colosseum :James Litherland, Dick Heckstall-Smith, Dave Greenslade,

John Hiseman, Tony Reeves © jHdg

 

Pas de surprises : Colosseum, = summum.

Le summum de la soirée fut atteint avec le Colosseum, en particulier avec le solo

de batterie de Jon Hiseman, longuement acclamé.

 

The Gun Belgium 1969

The Gun © jHdg

 

Le Gun n'eut droit qu'à un quart d'heure de prestation. (Il était une heure du matin.)

Il parvint tout de même à démontrer que pour un groupe "heavy", il se défend à la guitare sèche.

 

Cuby and The Blizzards, qui avait attendu toute la journée, fut privé de podium

par les autorités policières qui obligèrent les spectateurs à quitter les lieux. Un véritable scandale.

 

On remet ça !

 

Les organisateurs sont satisfaits ils recommenceront l'année prochaine.

Fernand Indestegh et Thierry Van De Werve, les deux âmes de ce Rac Pop,

m'ont dit : Ce n'était pas parfait, mais il faut un commencement à tout.

Nous avons beaucoup appris tu vas voir, l'année prochaine !

 

 

- Dans la réalité, il n'y aura jamais de second Rac Pop.

 

 

- Ce dossier a pu être réalisé grâce aux articles N° 2275 et 2278 de Piero Kenroll

publiés dans la rubrique rock de Télé Moustique-