CHRONIQUE 1966- 1972

 

Retour sur la page BIENVENUE

Retour sur l'index de Chronique 66-72

 

AGENDA DES CONCERTS

Agenda des concerts rock

en Belgique - Année 1968

 

Agenda des concerts rock en Belgique - Année 1969

 

Agenda des concerts rock en Belgique - Année 1970

 

Agenda des concerts rock en Belgique - Année 1971

 

Agenda des concerts rock

en Belgique - Année 1972

 

FESTIVALS

Pop-Event à Deurne Arena 21 juin 1969

Festival Jazz Bilzen 1966

Festival Jazz Bilzen 1967

Festival Jazz Bilzen 1968

 

Festival Jazz Bilzen 1969

 

Festival Jazz Bilzen 1970

 

Festival Jazz Bilzen 1971

 

Festival Jazz Bilzen 1972

 

 

Festival de Châtelet 1966

 

Festival de Châtelet 1967

 

Festival de Châtelet 1968

Free Show Wolu Shopping Center - juin 1971

Free Show Wolu Shopping Center - octobre1971

 

Festival Actuel -Amougies

- Mont de l'Enclus 1969

 

Pop Hot Show 1 du 6 novembre 1969- Salle de la Madeleine

 

Pop Hot Show 2 du 20 décembre 1969 -Salle Newton

 

Pop Hot Show 3 du 7 mai 1970 -Moustier sur Sambre

 

Pop Hot Show 4 des 17 -18 mai 1970- Trazegnies

 

Pop Hot Show 5 du 5 septembre 1970 - Huy-Andenne

 

Cocoripop Charleroi 1971

 

Pop Circus 30 avril 1972 à Liège

 

Festival Guitare d'Or Ciney 1966 -1968

 

Festival Guitare d'Or

Ciney 1969 -1971

Rac Pop Festival 69

 

Le parapluie des vedettes

Huy 1967 - 1968

 

Island Show - Londerzeel octobre 69

 

Festival Ile de Wight

août 1970

 

Festivals à Jemelle 1969-1973)

 

Wolu City 1966 -1967-1968

 

Festival - en France

Seloncourt 18 et 19/9/1971- Pete Brown

 

GROUPES ÉTRANGERS

 

Rolling Stones Bruxelles 1966

 

Rockstars 1966-1969 in Belgium-Holland-England

 

Rockstars 1970-1972 in Belgium-Holland-England

 

Kinks en Belgique 1966

 

Who en Belgique 1967

 

Jimi Hendrix en Belgique 1967

 

Mike Stuart Span 1968

 

Fleetwood Mac en Belgique 1970

 

Genesis en Belgique 1971-72

 

Everly Brothers Roma 1972

 

Hollies et Move à Gand au Sportpaleis en 1969

 

Pink Floyd Belgique - Théâtre 140

 

Spencer Davis Group en Belgique

 

Théâtre 140 - 36Hr underground -Yes -Ten Years After - Nice

 

Tremeloes - Festival Ciney 1971

 

Cliff Richard - Marvin, Welch, Farrar -Olivia Newton-John -Anvers 1971

 

Jethro Tull - Belgique 1972

 

Golden Earring en Belgique 1971-1973

Wings - Roma 1972

DANCINGS

 

Dancings sur la côte belge - années '60

 

Wallace Collection 1968 Répétitions aux Gémeaux

 

Dancing Le Grenier Antre du rock

 

Cheetah Club, temple du rock

 

Discothèque Les Gémeaux

 

Club Dancing Le Puzzle

 

Ferme V. Story - 1965-1974

 

Le Pop and Soul

 

SALLE SPECTACLE

 

Palais des Beaux-Arts s'ouvre au rock - 1970

 

MEDIA

 

British Week à Bruxelles - 1967.

 

Culture Pop : Mersey Beat Années Hippies Flower Power - Psychedelisme.

 

Swinging London ''60

 

Show-Biz en Belgique dans les années 60

 

Pop Shop - Émission rock RTB - 1970-1973

 

Filles des années 60 - Models sixties

CHRONIQUE 1960-1965 CHRONIQUE 1966-1972 CHRONIQUE 1973-1980 LES PIONNIERS DU ROCK GROUPES ROCK
BELGES

GRAVÉ DANS LE ROCK BIBLIO - ROCK
NEWS
THE SHAKESPEARES CINEMA - SALLES
COUPS DE FILMS
LIENS
 

 

 

LE PREMIER POP HOT SHOW

SALLE DE LA MADELEINE - BRUXELLES

6 NOVEMBRE 1969

 

BRAIN CANCER

THE CARNABY'S + KNIVES AND AXES LTD

(raconté par Jean Jième)

 

Rock Salle Madeleine

Salle de la Madeleine - 6 novembre 1969

 

Paul André et Jean Jième, patrons de l'agence artistique Century, ont un but commun : organiser des spectacles de pop music qui associeraient des formations belges à des groupes étrangers qui, pour la plupart, ne sont pas encore venus en Belgique. Pour leur coup d'essai, ils engagent deux groupes hollandais très populaires aux Pays-Bas, mais moins connus chez nous : Cuby and the Blizzards (blues) et Ekseption (classico-pop).

 

Parmi les groupes belges sélectionnés, on compte Brain Cancer. La firme Gramophone vient de sortir leur premier 45 tours sur lequel figurent : Far Away et All my Money.

 

 

Second groupe de la soirée : The Knives and Axes, créé en avril 68 à l'initiative de Patrick Cogneaux, dans la mouvance du mouvement psychédélique, avec notamment le claviériste Michel Rorive, Dino Leonardi, futur guitariste d'Adamo et Daniel Denis, futur batteur.

 

Le gros de leur répertoire repose sur les Doors, Cream, Pink Floyd et Jimi Hendrix. Après sa dissolution en 1970, Patrick participera à l'expérience d'un groupe beaucoup plus progressiste : Arkham. Quant aux Carnaby's, orienté rythm and blues, il comprendra notamment Jean Pierre Onraedt, à la batterie, Roland Deschamps aux claviers et Steve Shorter au chant.

 

 

The Carnabys rock belge

The Carnaby's associés aux Knives and Axes ( photo J.Jième)

 

Pour le concert du 6 novembre, Patrick a pris l'initiative de faire intervenir les deux groupes, c'est à dire The Carnaby's et Knives and Axes. En effet, il leur arrive fréquemment de partager le même podium. Ils se retrouvent ainsi à dix sur scène. De la dynamite pure ! Avec frénésie, ils nous plongent dans l'univers de Chicago ou de Blood Sweat and Tears, en plus violent.

 

Michel Rorive à l'orgue.

Dino Leonardi penché sur sa guitare

 

EKSEPTION

 

Ekseption

 

Fondé en 1967, Ekseption est né de la fusion des groupes The Jokers and Incrowd. Après avoir opté pour un registre jazz, il devient rapidement l'une des figures de proue du rock progressif hollandais. A la fin de l'année 69, Ekseption vit ses heures de gloire.

 

L'adaptation de la cinquième symphonie de Beethoven en classique-pop, les a fait remarquer et leur assure désormais les faveurs d'un public enthousiaste.

 

Leur premier album baptisé tout simplement Ekseption se classe dans les meilleurs ventes et établit durablement leur notoriété.

 

Ekseption Brussels

Sylvain Vanholme, le fondateur du Wallace Collection, s'est même déplacé pour la circonstance. Après tout les deux groupe partagent des goûts musicaux communs.

 

Sylvain Vanholme - Paul André et Guido Van Lieferinghe,

journaliste au Het Laatste Nieuws

 

 

CUBY AND THE BLIZZARDS

 

De g.à dr : Hans Lafaille(drums), Eelco Geeling (guitare solo), Herman Deinum (basse)

Gelmig Van Der Vegt (piano - orgue), Harry "Cuby" Muskee (chant et harmonica).

 

 

Cuby et ses Blizzards sont incontestablement un des meilleurs, si pas « le » meilleur groupe de blues d'Europe continentale. Il a même enregistré un long-playing avec Eddie Boyd, un grand nom américain dans le genre.

C'est loin d'être le seul sur lequel vous pouvez entendre le chanteur hollandais et son groupe. Car, en effet, Cuby est citoyen des Pays-Bas. Son vrai nom est Harry Muskee. Il fut un des premiers à donner une impulsion bénéfique au mouvement pop dans son pays. Vous en connaissez les résultats : la Hollande est actuellement, après l'Angleterre, le pays européen le plus renommé pour la qualité et l'abondance de ses groupes.

 

Une réputation durement acquise.

 

Le génie de Cuby a été de « faire du blues » avant que ce genre musical ne soit vraiment populaire. Comme John Mayall l'a fait en Angleterre, Cuby a roulé sa bosse à travers son pays, se contentant souvent de cachets minables, uniquement par amour de la musique. C'est dur, c'est long, mais quand on a le talent, on finit par arriver à ses fins.

 

Harry "Cuby" Muskee

 

 

 

 

 

À force de jouer un peu partout, la réputation de Cuby et des Blizzards a franchi les frontières. Chez nous, elle a d'abord atteint la Flandre, ce qui est normal pour un artiste hollandais. Puis ce fut à Bruxelles qu'on entendit parler d'eux. Ce qui fait que le jour où on les annonça comme vedette du « R.A.C.-Pop Festival », il y eut beaucoup d'intéret parmi le public. Toutefois c'est grâce au premier « Pop Hot Show» que Cuby affronta pour la première fois le public belge francophone. Ce fut une réussite. Depuis sa popularité chez nous n'a cessé de croître.

 

Les débuts.

 

Même chez les maîtres actuels du monde pop, les Anglais, Cuby fit une excellente impression l'année passée. Sous le nom de Cuby's Blues Band. Notre chanteur et sa formation furent très remarqués au festival de Plumpton. Mais avant d'en arriver là, quel chemin parcouru ! Le groupe a fait ses débuts en 1964. A l'époque, Cuby était reporter pour un journal local de Assen, en Hollande septentrionale. Il travaillait souvent en compagnie d'un photographe du nom de Eelco Gelling. Les deux jeunes gens devaient rapidement, découvrir leur amour commun pour la musique. Ils décidèrent donc de faire ce que tout le monde ferait en pareil cas : former un groupe. Ils avaient à peine réussi à trouver trois autres musiciens qu'ils furent mis à la porte par leur employeur. Motif : cheveux trop longs, Pour ga­gner leur vie, ils furent obligés de devenir pro­ fessionnels.

 

Les disques.

 

Leur premier disque fut un simple : « L. S. D. » / « Your Body, Not Your Sou] ». Il fut suivi de « Richard Cory » / « You don't Know» . Leur premier succès important, « Just For Fun », décvait le genre de vie de la ville natale des membres du groupe, Grollo. A partir de ce disque, à peu près tous les simples de Cuby figureront au hit- parade hollandais. A part le fameux L. P. avec Eddie Boyd, les Blizzards sont responsables de quatre autres L. P.'s : « With Regards From Grollo », « Désolation », « Trippin' Thru A Midnight Blues », et « Apple knockers Flop­ house».

 

(Piero Kenroll TéléMoustique du 22 janvier 1970 )

 

 

Lire : Pop Hot Show 2

Lire : Pop Hot Show 3

Lire : Pop Hot Show 4

Lire : Pop Hot Show 5

 

 

Dossier réalisé par Jean Jième, achevé le 13 février 2010

Avec l'appui de documents de Télé Moustique