CHRONIQUE 1966- 1972

 

Retour sur la page BIENVENUE

Retour sur l'index de Chronique 66-72

 

AGENDA DES CONCERTS

Agenda des concerts rock

en Belgique - Année 1968

 

Agenda des concerts rock en Belgique - Année 1969

 

Agenda des concerts rock en Belgique - Année 1970

 

Agenda des concerts rock en Belgique - Année 1971

 

Agenda des concerts rock

en Belgique - Année 1972

 

FESTIVALS

Pop-Event à Deurne Arena 21 juin 1969

Festival Jazz Bilzen 1966

Festival Jazz Bilzen 1967

Festival Jazz Bilzen 1968

 

Festival Jazz Bilzen 1969

 

Festival Jazz Bilzen 1970

 

Festival Jazz Bilzen 1971

 

Festival Jazz Bilzen 1972

 

 

Festival de Châtelet 1966

 

Festival de Châtelet 1967

 

Festival de Châtelet 1968

Free Show Wolu Shopping Center - juin 1971

Free Show Wolu Shopping Center - octobre1971

 

Festival Actuel -Amougies

- Mont de l'Enclus 1969

 

Pop Hot Show 1 du 6 novembre 1969- Salle de la Madeleine

 

Pop Hot Show 2 du 20 décembre 1969 -Salle Newton

 

Pop Hot Show 3 du 7 mai 1970 -Moustier sur Sambre

 

Pop Hot Show 4 des 17 -18 mai 1970- Trazegnies

 

Pop Hot Show 5 du 5 septembre 1970 - Huy-Andenne

 

Cocoripop Charleroi 1971

 

Pop Circus 30 avril 1972 à Liège

 

Festival Guitare d'Or Ciney 1966 -1968

 

Festival Guitare d'Or

Ciney 1969 -1971

Rac Pop Festival 69

 

Le parapluie des vedettes

Huy 1967 - 1968

 

Island Show - Londerzeel octobre 69

 

Festival Ile de Wight

août 1970

 

Festivals à Jemelle 1969-1973)

 

Wolu City 1966 -1967-1968

 

Festival - en France

Seloncourt 18 et 19/9/1971- Pete Brown

 

GROUPES ÉTRANGERS

 

Rolling Stones Bruxelles 1966

 

Rockstars 1966-1969 in Belgium-Holland-England

 

Rockstars 1970-1972 in Belgium-Holland-England

 

Kinks en Belgique 1966

 

Who en Belgique 1967

 

Jimi Hendrix en Belgique 1967

 

Mike Stuart Span 1968

 

Fleetwood Mac en Belgique 1970

 

Genesis en Belgique 1971-72

 

Everly Brothers Roma 1972

 

Hollies et Move à Gand au Sportpaleis en 1969

 

Pink Floyd Belgique - Théâtre 140

 

Spencer Davis Group en Belgique

 

Théâtre 140 - 36Hr underground -Yes -Ten Years After - Nice

 

Tremeloes - Festival Ciney 1971

 

Cliff Richard - Marvin, Welch, Farrar -Olivia Newton-John -Anvers 1971

 

Jethro Tull - Belgique 1972

 

Golden Earring en Belgique 1971-1973

Wings - Roma 1972

DANCINGS

 

Dancings sur la côte belge - années '60

 

Wallace Collection 1968 Répétitions aux Gémeaux

 

Dancing Le Grenier Antre du rock

 

Cheetah Club, temple du rock

 

Discothèque Les Gémeaux

 

Club Dancing Le Puzzle

 

Ferme V. Story - 1965-1974

 

Le Pop and Soul

 

SALLE SPECTACLE

 

Palais des Beaux-Arts s'ouvre au rock - 1970

 

MEDIA

 

British Week à Bruxelles - 1967.

 

Culture Pop : Mersey Beat Années Hippies Flower Power - Psychedelisme.

 

Swinging London années 60

 

Show-Biz en Belgique dans les années 60

 

Pop Shop - Émission rock RTB - 1970-1973

 

Filles des années 60 - Models sixties

CHRONIQUE 1960-1965 CHRONIQUE 1966-1972 CHRONIQUE 1973-1980 LES PIONNIERS DU ROCK GROUPES ROCK
BELGES

GRAVÉ DANS LE ROCK BIBLIO - ROCK
NEWS
THE SHAKESPEARES CINEMA - SALLES
COUPS DE FILMS
LIENS
 

FESTIVAL DE CHÂTELET

10 ET 11 SEPTEMBRE 1966

CINQUIÈME ÉDITION

 

Festival Châtelet 1966

 

Un temps ensoleillé, un programme de qualité et une excellente organisation ont poussé près de trente cinq mille jeunes à se rendre au cinquième festival de Chatelet. Ils sont venus de Belgique, de France, d'Angleterre et d'Allemagne. La journée de samedi démarre avec le classique concours d'orchestres auquel participent une quarantaine de formations. Ce sont les Rackets d'Eupen qui sonnent l'ouverture du festival. Ils finiront dix--septième du classement. Après de longues discussions, le jury finit par décerner la palme aux Rockingbirds de Bruxelles. Ceux-ci devancent l'orchestre anversois les Themself et le B.J.Group de Bruxelles. Selon le porte-parole de la Croix-Rouge, on a soigné dix-sept blessés légers et on a distribué deux kilos de tranquilisants ( Joseph Dresse).

 

- AU PROGRAMME : FERRÉ GRIGNARD -

 

Ferré Grignard
Festival Châtelet 1966 Grignard

Chanteur de blues d'origine anversoise, Ferré Grignard connut le succès avec Ring, ring, I've got to sing - 1966

©Joseph Dresse.

- CHRISPIAN ST PETERS -

Chrispian St Peters

De son côté, Chrispian St Peters, connaît la consécration internationale avec The Pied Piper et You were on my mind. Certains voient en lui le précurseur du mouvement psychedelique qui ne va pas tarder à suivre. © Joseph Dresse

 

Valérie Pascal dans sa loge

samoreds

Les Samoreds (photo prise à la Cave)

- NINO FERRER -

Festival Châtelet 1966 Nino Ferrer

Nino Ferrer cartonne avec deux tubes : Mirza et Rivièra.

Derrière lui on reconnaît Garcia Moralès et Guido du J.J.Band © J.Dresse

 

Châtelet 1966 festival

Tandis que le jour tombe , le public de plus en plus nombreux s'apprête à

accueillir les Moody Blues.

 

 

Les Moody Blues sont connus à l'époque grâce à Go Now

et à Bye bye bird.© J.Dresse

ANTOINE - HALLIDAY : UNE RENCONTRE AVORTÉE

 

Pour la cinquième édition de son Festival, l'organisateur Raymond Wannyn, avait décidé de faire venir Johnny Hallyday, devenu avec le temps l'idole d'une partie des jeunes belges et français. Mais en même temps, il engage un jeune auteur-compositeur Pierre-Antoine Muracioli, mieux connu sous le nom d'Antoine et qui vient de faire couler beaucoup d'encre au cours de l'année 1966.

Ses chemises à fleurs et ses cheveux longs étonnent davantage le public que ses chansons. Toutefois Les élucubrations d'Antoine devient un hit. Dans cette chanson, il bouscule les convenances de la société en prônant la vente de la pilule dans les monoprix. Mais il s'en prend surtout à Johnny en se gaussant de son style et de ses gesticulations. Ce dernier lui répond par chanson interposée avec Cheveux long et idées courtes.

 

ANtoine Hallyday Chatelet 1966

Au cours de l'année 66, Johnny Hallyday et Antoine

sont mis en compétition et sur la sellette par la presse.

 

Les voir tous les deux présents sur un même plateau à Chatelet a de quoi exciter les esprits. La tempête médiatique redouble. Moustique, l'hebdomadaire dans le vent, n'hésite pas à patronner l'événement en proposant à ses lecteurs un concours particulier : BARREZ LA PHOTO DE LA VEDETTE QUE VOUS AIMEZ LE MOINS

 

Mais Johnny ne viendra pas. Le 10 septembre, en pleine crise de déprime, la veille de son concert prévu à Chatelet, il tente de mettre fin à ses jours.

ANTOINE

Châtelet 1966 festival

 

Châtelet 1966 festival

La nuit tombée, place Antoine et à ses élucubrations© J.Dresse

 

ANtoine en Belgique 1966
ANtoine en Belgique 1966

Antoine dans sa loge et sur le podium de Chatelet© J.Dresse

HUGUES AUFRAY

Dans une interview consacrée à Hugues Aufray, un journaliste propose la version suivante : Hugues se serait trouvé sur la Côte d'Azur le 11 septembre, jour du concert. Contacté en catastrophe par Wannyn, il aurait accepté de venir à Chatelet en remplacement de Johnny à la condition de louer deux Lear Jets pour lui et ses musiciens.

 

Aufray Chatelet 1966

 

Il existe une autre version des faits qui paraît beaucoup plus réaliste. Elle émane d'un des journalistes de Juke Box Magazine (France) Christian Nauwelaers. Ce dernier propose l'explication suivante :

 

Aufray s'est produit à la Fête de l'Humanité à Vincennes, le dimanche 10 septembre 1966 (...) à 16h15 (...). Des échos belges confirment son arrivée tardive à Zaventem en provenance de Paris, appelé en urgence pour se produire à Chatelet.

 

Mais il n'empêche que Juke Box (belge !) a alors raconté qu'Hugues avait dit à l'organisateur affolé de Châtelet - suite à l'annulation de Johnny pour tentative de suicide - qu'il serait sur la Côte d'Azur pour un gala dans l'après-midi du 10, le jour de la Fête de l'Huma (...). Feu Le Journal de Charleroi, du 12 septembre prétend que Hugues Aufray devait quitter la Côte d'Azur où il donnait un spectacle pour atterrir en hélico au Pays Noir.

 

Correction de tir dans l'édition du lendemain: contacté au pied levé au début de l'après-midi du dimanche, il a quitté Paris avec ses musiciens à bord d'avions à cinq places. Plus de Côte d'Azur ! La vérité est parfois dure à saisir... comme une anguille !

 

Aufray Chatelet 66

En plein vague yéyé, le folk singer breton Hugues Aufray, parvient à se faire une petite place au soleil dans le monde de la variété française.

 

En mars 1963, il participe au Grand Concours de l'Eurovision, où il représente le Grand Duché de Luxembourg. Sa chanson Dès que le printemps revient, crée la surprise et enthousiasme le jury. Toutefois celui-ci ne lui décerne pas le premier prix. Par la suite, il assure la première partie du spectacle de Johnny Hallyday à l'Olympia.

 

En 64, il partage la vedette avec Alain Barrière toujours à l'Olympia puis à Bobino. Ensuite les tournéesà travers la France s'enchaînent.

 

Mais Hugues Aufray va connaître la véritable consécration en adaptant en français des chansons de Bob Dylan. Il enregistre un album avec le concours de Pierre Delanoé et de Jean-Pierre Sabar. En 1965 sort Aufray chante Dylan qui rencontre un grand succès avec des titres comme l'Homme Orchestre ou bien La Fille du Nord.

 

Apôtre de la paix et de l'antiracisme, Hugues Aufray accepte la proposition d'Harry Belafonte de chanter Les Crayons de couleur au Palais des Sports de Paris en hommage à Martin Luther King.

 

Admirateur de Baden Powell, ses textes sont repris dans nombre d'écoles, signe incontestable de sa popularité auprès des jeunes. Dès 1966, il accède à la notoriété avec Céline.

 

 

 

Hugues Aufray reçoit un accueil triomphal à Chatelet©J.Dresse)

 

 

 

Aufray Chatelet 1966

 

 

Lire également :

 

Châtelet 1965

Châtelet 1967

Châtelet 1968