CHRONIQUE 1966- 1972

 

Retour sur la page BIENVENUE

Retour sur l'index de Chronique 66-72

 

AGENDA DES CONCERTS

Agenda des concerts rocken Belgique - Année 1968

Agenda des concerts rock en Belgique - Année 1969

 

Agenda des concerts rock en Belgique - Année 1970

 

Agenda des concerts rock en Belgique - Année 1971

 

Agenda des concerts rock

en Belgique - Année 1972

 

*

Agenda des concerts rock/pop au Thâtre 140 de 1965 à 1972

 

FESTIVALS

Pop-Event à Deurne Arena 21 juin 1969

Festival Jazz Bilzen 1966

Festival Jazz Bilzen 1967

Festival Jazz Bilzen 1968

 

Festival Jazz Bilzen 1969

 

Festival Jazz Bilzen 1970

 

Festival Jazz Bilzen 1971

 

Festival Jazz Bilzen 1972

 

 

Festival de Châtelet 1966

 

Festival de Châtelet 1967

 

Festival de Châtelet 1968

Free Show Wolu Shopping Center - juin 1971

Free Show Wolu Shopping Center - octobre1971

 

Festival Actuel -Amougies

- Mont de l'Enclus 1969

 

Pop Hot Show 1 du 6 novembre 1969- Salle de la Madeleine

 

Pop Hot Show 2 du 20 décembre 1969 -Salle Newton

 

Pop Hot Show 3 du 7 mai 1970 -Moustier sur Sambre

 

Pop Hot Show 4 des 17 -18 mai 1970- Trazegnies

 

Pop Hot Show 5 du 5 septembre 1970 - Huy-Andenne

 

Cocoripop Charleroi 1971

 

Pop Circus 30 avril 1972 à Liège

 

Festival Guitare d'Or Ciney 1966 -1968

 

Festival Guitare d'Or

Ciney 1969 -1971

Rac Pop Festival 69

 

Le parapluie des vedettes

Huy 1967 - 1968

 

Island Show - Londerzeel octobre 69

 

Festival Ile de Wight

août 1970

 

Festivals à Jemelle 1969-1973)

 

Wolu City 1966 -1967-1968

 

Festival - en France

Seloncourt 18 et 19/9/1971- Pete Brown

 

GROUPES ÉTRANGERS

 

Rolling Stones Bruxelles 1966

 

Rockstars 1966-1969 in Belgium-Holland-England

 

Rockstars 1970-1972 in Belgium-Holland-England

 

Kinks en Belgique 1966

 

Who en Belgique 1967

 

Jimi Hendrix en Belgique 1967

 

Mike Stuart Span 1968

 

Fleetwood Mac en Belgique 1970

 

Genesis en Belgique 1971-72

 

Everly Brothers Roma 1972

 

Hollies et Move à Gand au Sportpaleis en 1969

 

Pink Floyd Belgique - Théâtre 140

 

Spencer Davis Group en Belgique

 

Théâtre 140 - 36Hr underground -Yes -Ten Years After - Nice

 

Sweet en Belgique 1971-72

 

Tremeloes - Festival Ciney 1971

 

Cliff Richard - Marvin, Welch, Farrar -Olivia Newton-John -Anvers 1971

 

Jethro Tull - Belgique 1972

 

Golden Earring en Belgique 1971-1973

Wings - Roma 1972

DANCINGS

 

Dancings sur la côte belge - années '60

 

Wallace Collection 1968 Répétitions aux Gémeaux

 

Dancing Le Grenier Antre du rock

 

Cheetah Club, temple du rock

 

Discothèque Les Gémeaux

 

Club Dancing Le Puzzle

 

Ferme V. Story - 1965-1974

 

Le Pop and Soul

 

SALLE SPECTACLE

 

Palais des Beaux-Arts s'ouvre au rock - 1970

 

MEDIA

 

British Week à Bruxelles - 1967.

 

Summer of love et Flower Power vus par le magazine Juke Box (1967)

 

Culture Pop : Mersey Beat Années Hippies Flower Power - Psychedelisme.

 

Swinging London ''60

 

Show-Biz en Belgique dans les années 60

 

Pop Shop - Émission rock RTB - 1970-1973

 

Filles des années 60 - Models sixties

CHRONIQUE 1960-1965 CHRONIQUE 1966-1972 CHRONIQUE 1973-1980 LES PIONNIERS DU ROCK GROUPES ROCK
BELGES

GRAVÉ DANS LE ROCK BIBLIO - ROCK
NEWS
THE SHAKESPEARES CINEMA - SALLES
COUPS DE FILMS
LIENS
 

SUMMER OF LOVE - 1967 - FLOWER POWER

VUS À TRAVERS LE REGARD DES MAGAZINES JUKE BOX DE L'ÉPOQUE.

 

 

PRÉAMBULE

 

Été 1967. Californie.

 

Animés d'un profond idéal pacifiste, des milliers de jeunes beatniks américains se réunissent à Los Angeles dans le quartier d'Haight-Ashbury et du Golden Gate Park. Entre Pâques et juillet, leur nombre ne cesse d'augmenter au point d'atteindre les cent mille personnes.

 

Allen Ginsberg, Lawrence Ferlinghetti et Ken Kesey, leurs mentors, prônent la libéralisation des mœurs, le retour aux valeurs humanistes ainsi que les expériences à caractère spirituel. La consommation de drogues fait partie du processus.

 

Désormais baptisés hippies et leur mouvement flower power, ces jeunes "révolutionnaires" trouvent refuge dans les superbes demeures victoriennes locales qu'ils occupent à plusieurs afin de répartir entre eux les charges locatives. Ils sont bientôt rejoints par la foule des curieux, des touristes, des reporters amateurs, mais aussi des policiers, dealers et autres malfrats.

 

Durant l'été, Scott McKenzie avec sa chanson San Francisco devient le symbole du mouvement.

Des groupes, chanteurs et chanteuses tels que Grateful Dead, Jefferson Airplane, Janis Joplin, Jimi Hendrix et Jim Morrisson se mêlent à la fête et jouent pour le fun. C'est probablement la seule fois dans l'histoire du show-business que des stars du rock se sont mêlées d'aussi près à leurs fans.

 

 Le petit monde des dealers entend bien profiter de cette manne humaine pour développer son lucratif trafic. Rapidement l'esprit bon enfant du mouvement hippie se transforme en un vaste marché de la pègre. Il ne résistera pas aux feux de l'été. (*) C'est déjà le temps de la désillusion. (Jean Jieme).

 

http://www.americadreamz.com/californie/paysages/san_francisco/haight_ashbury.php

 

 

 

 

 

 

Articles parus dans le magazine belge Juke Box N° 131 de septembre 1967.

 

UN ART NOUVEAU : LE PSYCHÉDÉLISME

 Le mouvement psychédélique est une dérive de la culture pop. Timothy Leary, psychologue en révolte, fut l'un des instigateurs de la consommation de drogue et notamment du LSD pourtant interdit aux USA et en Angleterre.

Selon lui, la prise de drogue vise à modifier l'état de conscience chez l'artiste créateur. Les visions, les émotions ainsi que les sensations qui résultent de la prise de LSD  ont pour but d'ouvrir l'esprit, d'inventer de nouvelles couleurs, de percevoir de nouveaux sons.

 

L'art psychédélique est surtout présent dans le graphisme : bandes-dessinées, affiches, pochettes de disques, posters. Les formes et les couleurs ainsi que les scénarii des BD évoquent des trips hallucinatoires.

 

C'est dans les affiches de concerts rock et les pochettes de disques que les dessinateurs ont pu le mieux s'exprimer. Il est aisé de comprendre que la musique pop ait cherché à explorer les pistes qu'offraient les drogues pour trouver de nouveaux sons.

 

 

LA MUSIQUE PSYCHÉDÉLIQUE US ET ANGLAISE

Le terme psychédélique apparaît en 1966 sur la côte ouest des Etats-Unis avec la sortie du disque The Psychedelic Sounds composé par le groupe texan The 13th Floor Elevators.

D'autres groupes vont lui emboiter le pas : Grateful Dead, Quicksilver Messenger Service, The Vanilla Fudge, Jefferson Airplane, Love and Spirit, Doors et Jimi Hendrix.

 

En Grande-Bretagne, Eric Burdon and The Animals, The Who, les Beatles et même les Rolling Stones vont composer des morceaux aux accents psychédéliques ( I'm the Walrus  et  Lucy in the Sky with Diamonds  tirés de l'album "Magical Mystery Tours"). Sans oublier Cream, Pink Floyd, Yes et, moins connus, les Deviants, Hawkwind et Pink Fairies.

 

Le style musical psychédéliquel se singularise par des accords rythmiques à la fois simples et hypnotiques. Les mélodies se veulent répétitives, voire lancinantes. Les distorsions des solos de guitare sont commandés par une  pédale wah-wah. En l'agitant sur le bas des cordes de la guitare, elle délivre un écho qui donne l'impression que l'instrument pleure ou gémit. (Jean Jieme)

 

 

 

 

 

Légendes des photos:

 

 

1. Pink Floyd (Juke Box N° 131)

septembre 1967

2. The Cream (Juke Box N° 132)

octobre 1967

3. Traffic (Juke Box N°131)

septembre 1967

4. The Doors (Juke Box N°133)

novembre 1967

5. Procol Harum (Juke Box N°134)

décembre 1967

6. Scott McKenzie (Juke Box N°134)

décembre 1967

7.Vanilla Fudge (Juke Box N°133)

novembre 1967