LIVRES-DVD-CONCERTS ROCK

 

Retour sur la page ACCUEIL DU SITE

 

Retour sur l'index Livre-DVD Rock

 

Ces fausses rumeurs de l'Histoire du Rock

 

Les Beatles à l'Olympia

 

LIVRES-ARTISTES

 

Machiavel 40 ans de musique

 

La France et les Beatles (Hocquet-Krasker)

 

Beatles Jours de vie Richard Havers

 

1969 - Année Rolling Stones - Let It Bleed

(Ethan Russell)

 

50 ans de Rolling Stones.

 

Qu'en pense Keith Richards ?

(Mark Blake)

 

Cliffhistory

(Robert Morgan)

 

The Man Who Led Zeppelin

Chris Welch

 

Elvis - Last train to Memphis-Careless Love

P.Guralnik

 

Elvis en devenir Alfred Wertheimer

 

Chuck Berry - Long distance information (Fred Rothwell)

 

Jacques Dutronc

(Michel Leydier)

 

Johnny et Nous : 50 ans de rock

J.Q. Gérard

 

Johnny Sixties

(J.P. Leloir)

 

Hallyday-Derniers secrets

Przybylski

 

Rock'n'Romance Nanette Workman

 

 

LIVRES-AUTEURS ROCK

 

Autant en emporte le rock

(J.N.Coghe)

 

Coeur de Rock

(Piero Kenroll).

 

L'école de Canterbury

(Aymeric Leroy)

 

Ancienne Belgique, salle de légende

Johan Ral

 

Golden Years

(Paul Coerten).

 

Smalls (Small Faces)

(J.N.Coghe)

 

Nos années Salut les Copains

Christophe Quillien

 

The Big Beat Scene

Royston Ellis

 

Jésus prend la mer

(James L.Burke)

 

Rock Critics

Feel like going home (P.Guralnik)

 

Antibes Juan-les-Pins-50 ans de jazz 

 

American Rock'n roll UK Tours 1956-72 (Ian Wallis)

 

Rock and Roll duo Kenroll-Guyaut

 

50s Today

Charles Chojnacki

 

 

 

CONCERTS

 

James Burton au Spirit 26/04/2010

 

Paul Anka Forest National 21/11/2009

 

Cliff Richard Forest National 8/11/2009

 

DVD

 

Dusty Springfield

 

Paul Anka Rock Swings - 2009

 

Cliff Richard Final Reunion - 2009

 

Marty Wilde : 50th Anniversary Concert 2007

 

FILMS

 

Vince Taylor -Chemin de la mauvaise route

 

Cliff Richard - Filmo

 

ÉMISSIONS TÉLÉS

 

Pop TV Hollande 1960-1975

 

CHRONIQUE 1960-1965 CHRONIQUE 1966-1972 CHRONIQUE 1973-1980 LES PIONNIERS DU ROCK GROUPES BELGES
GRAVE DANS LE ROCK BIBLIO - ROCK - NEWS THE SHAKESPEARES SALLES DE CINEMA COUPS DE FILMS LIENS
 

 

LIVRES - ARTISTES - ROCK

 

HALLYDAY - LES DERNIERS SECRETS 

Eddy Przybylski - Les éditions de l'arbre

 

Journaliste à La Dernière Heure depuis 1973, Eddy Przybylski, également chanteur à ses heures sous le nom d'Eddy Barsky, est un professionnel reconnu et respecté.
Grand amateur de rock, il est un spécialiste de Brel et auteur de deux ouvrages sur lui. Johnny Hallyday est un autre sujet de prédilection pour Przybylski, qui lui consacre son dernier livre: Hallyday Les Derniers Secrets.


Alors que les biographies de bas étage, bâclées par des écrivassiers opportunistes qui se contentent de piller le travail de leurs prédécesseurs, pullulent comme têtards dans un marigot, on trouve ici le résultat d'années de recherches et d'investigations.


Le thème étant les jeunes années du futur Johnny, et même ses racines familiales lointaines. Ainsi que les premiers temps de sa fulgurante carrière, jusqu'au mariage avec Sylvie le 12 avril 1965.

 

 

 

Eddy Przybylski a rencontré la star à maintes reprises depuis mars 1973. Et des extraits de très nombreuses interviews de Johnny mais aussi d'autres vedettes émaillent cet ouvrage passionnant, qu'elles soient toutes récentes et spécifiques pour ce livre. Ou plus anciennes et effectuées dans le cadre de son travail quotidien. Eddy fait flèche de tout bon bois seulement. En refusant les approximations et le n'importe quoi.

 

On peut lire les témoignages d'Eddy Mitchell, Dick Rivers, Danyel Gérard, Richard Anthony, Line Renaud, Raymond Devos, Michel Mallory, etc.
Sans oublier quatre des plus importants photographes qui l'ont suivi: Jean-Pierre Leloir, Jean-Marie Périer, le regretté Claude Schwartz et Jean-Louis Rancurel.

 

Ainsi que des témoins essentiels des années cinquante, du temps de l'enfance puis des tournées en Europe avec Lee et Desta. Dont Lee...Mais aussi Léon Smet, le père, rencontré plusieurs fois au début des années 80.

 

Les révélations inédites sont nombreuses. Les rumeurs de collaboration dont on a accablé Léon Smet à tort, et les méandres de sa vie, qui fut tout sauf stable et rangée.

Les nombreuses tournées des années cinquante en Europe, avec Lee et Desta, puis les temps difficiles à Paris. 

Où et dans quelles circonstances François Deguelt a-t-il découvert le futur Johnny en 1959, face à un petit public restreint sur une certaine petite scène parisienne ?

 

La vérité sur son premier passage TV français, de la bouche de Claude Wolff, qui s'occupait de lui chez Vogue.

Le premier disque qui n'a jamais été cassé par Lucien Morisse sur les ondes d'Europe Numéro Un.

 

L'histoire assez longue et douloureuse avec Patricia Viterbo, qui tint une grande place dans sa vie; même si on l'a oublié aujourd'hui. Et une foule d'autres histoires et anecdotes.

 

Des photos rares illustrent Hallyday Les Derniers Secrets, notamment celles du plus important témoin belge de l'époque: Jean-Marie Vangrudenberg, qui travailla chez Vogue Belgique depuis 1958. Ses souvenirs côtoient ses clichés.

 

Des articles et des unes rares. Dont ce numéro historique de France Dimanche de 1965, avec les «retrouvailles» arrangées de Johnny bidasse avec son père.


Une magouille de journalisme «people», même si le mot n'existe pas encore. Qui blessa Johnny durablement, s'il faut l'en croire.
Des éléments généalogiques consistants sur la famille Smet, établis par l'auteur avec l'aide d'un féru de la chose.


Une balade dans les lieux qui ont compté pour Johnny dans «son» arrondissement, le neuvième.


On l'aura compris: enfin un ouvrage sérieux sur la superstar française.

Hautement recommandé.

 

 

 

Johnny Olympia

 

Du 6 février au 15 mars 1964, Johnny donne ce qui reste pour beaucoup sa plus fabuleuse série de shows à l'Olympia, avec sa machine infernale qu'était le groupe Joey and the Showmen. Son cri d'amour ultime au Rock and Roll. On le voit concentré dans la  salle de répétitions au-dessus de l'Olympia. Ses musiciens, de gauche à droite: Jean Tosan (sax), Claude Djaoui ex-Robbins (guitare rythmique), Joey Greco (assis sur l'ampli, lead guitare) et Ralph di Pietro, basse(Photo- thèque : J.L.Rancurel)

 

 

LE COIN DU SPÉCIALISTE


P.303 à 306  Le premier festival de rock and roll au palais des Sports de Paris, le 24 février 1961, semble avoir consisté en deux concerts au lieu d'un, selon des articles de l'époque. Mais les quelques participants interrogés par Eddy (de Claude Wolff, co-organisateur à Frankie Jordan) ne se souviennent que d'un seul ! Une bizarrerie...

 

P.312 Notons que la description du tout premier concert bruxellois de Johnny, au palais des Sports de Schaerbeek le 18 octobre 1961, est tirée du témoignage de Jean Jieme, qui a assisté à ce concert historique. Vous pouvez en trouver l'intégralité sur le site. WWW.MEMOIRE60-70.BE/Chronique_1960_1965/Hallyday_VinceTaylor1960-61.htm

 

CHRISTIAN NAUWELAERS