CINEMA - COUP DE COEUR
Retour sur la page BIENVENUE
Retour sur l'index de Cinéma/coup de coeur
ANCIENNES SALLES DE CINÉMA- BRUXELLES

ANCIENNES SALLES DE CINÉMA DE QUARTIER

 

PROGRAMME FILMS CINÉMA ELDORADO 1956-1957-1958-1959

 

PROGRAMME FILMS CINÉMA ELDORADO 1960

 

PROGRAMME FILMS CINÉMA MÉTROPOLE

1956-1957-1958-1959

 

PROGRAMME FILMS CINÉMA VICTORY

1956-1957-1958-1959

 

PROGRAMME FILMS CINÉMA VICTORY 1960

 

*

MARINA VLADY l'icône des années '50

Filmographie

La NOUVELLE VAGUE EN FRANCE - Et Dieu créa la femme- Les Tricheurs-Le beau Serge-Les Cousins-A bout de souffle

ROCK 1950 - CINEMA US

 

James Dean années 50 La fureur de vivre
Films de Cliff Richard
PORTRAITS D'ARTISANS BELGES DU CINEMA

Ciné Revue et Jo Van Cottom.

Portraits et destins des cinémas de Bruxelles
Armand Wauters et son musée du 16 mm à Grupont
Robert Mawet : Ciné Variétés à Waremme, comme autrefois

Joao Correa : Féminin Féminin- 1972

Studio Acteurs Parallax 1978 - 79

Le Mauvais Age - Film expérimental ( 1964 - 1966(1)
Tournage de la séquence Party(2)
*
CHRONIQUE 1960-1965 CHRONIQUE 1966-1972 CHRONIQUE 1973-1980 LES PIONNIERS DU ROCK GROUPES BELGES
GRAVE DANS LE ROCK BIBLIO - ROCK - NEWS THE SHAKESPEARES SALLES DE CINEMA COUPS DE FILMS LIENS
 

ANCIENNES SALLES DE CINÉMA

BRUXELLES 1950-1960-1970

L'American, 62 rue du Pont-Neuf et le Colisée, 66 rue du Pont neuf. (photo J.M.Huhardeaux)

 

LA MAGIE OUBLIÉE

 

J'ai toujours été fasciné par la magie des lumières qui s'éteignent doucement, du rideau qui s'entrouvre et de la musique qui jaillit sur le générique. Adolescent, j'ai écumé tous les cinémas de la ville de Bruxelles et de ses dix-sept communes.

 

J'ai vu jusqu'à quatre à cinq films par semaine, parfois deux par jour. Quasi toujours derrière le dos de mes parents. Je garde une profonde nostalgie de ces anciennes salles à jamais disparues et converties aujourd'hui en garages, magasins de meubles ou supermarchés.

 

Comme Eddy Mitchell, j'ai souvent été de ceux qui ont assisté à leurs dernières séances : Victory, Variétés, Plaza, Étoile, Astor, Caméo, Colisée, Scala, Marivaux, Cinéac, Century, Savoy, Mirano, Nova, Métropole, Marignan, Pathé Marivaux, Pathé Palace, et tant d'autres.

 

 

De nos jours, alors que mes  enfants, devenus grands, ne connaissent ni Vadim, Jean-Luc Godard, Françoise Truffaut, Chabrol ou Hitchock et que mes petits enfants répugnent à regarder un film en noir et blanc, je me prends à soupirer et à me dire que j'ai eu beaucoup plus de chance qu'eux.

 

Comment leur faire comprendre le délicieux sentiment d'excitation à la première découverte de Psychose, Rio Bravo, A bout de souffle,  L'eau à la bouche , les  Tricheurs,  Et Dieu créa la femme, Les quatre cent coups, Terrain vague, Jules et Jim,  Les Cousins  ?

 

Ce chapitre sur les anciennes salles de cinéma de Bruxelles a été conçu sur base d'éléments recueillis sur le site:

http://www.reflexcity.net/bruxelles/batiments/patrimoine/disparus/cinemas-disparus

 

J'ignore à quelle période et encore moins en quelle année, cette liste a été établie (probablement au mlieu des années 60).

 

Si vous avez des infos ou des documents sur ces salles de cinéma, contactez-moi : jieme@memoire60-70.be

 

 

 

Dans l'ordre : Nom de la salle - Adresse - Nombre de fauteuils - Ancienne(s) dénomination(s)

 

 

ACROPOLE - 17 avenue de la Toison d'Or - 968 pl. - CAPITOLE - 8, avenue de la Toison d'Or - 597 pl.

AGORA PALACE - 105-107, rue Marché-aux-Herbes  - 16-22, rue de la colline - 2100 places (Roosevelt)

AMBASSADOR -  7, rue Auguste Orts - 696 places (Olympia)

AMERICAN  -  62, rue du Pont-Neuf.

APOLLO -  27, rue de Malines. - 638 pl. (Rubens, Concorde Pathé, Plaza Concorde, Plaza II)

ARENBERG - 3 a, rue d'Arenberg. - 332 pl. (cinéma des Galeries - Arenberg-Galeries)

AST0R -  37, rue Neuve  - 420 pl.

AVENTURE - Galerie du Centre - 340 pl.

BEAUX-ARTS - 23, , rue Ravenstein - 300 pl.

CAMEO - 10, rue du Fossé-aux-Loups - 686 places

CARLY 161, rue Haute -  900 places

CINEAC-CENTRE - 27, boulevard Anspach  - 565 pl.

CINEAC-NORD - 152, boulevard Adolphe Max - 535 pl.

COLISEE  - 66, rue du Pont-Neuf -  690 pl.

ÉCUYER- 36, rue de l'Écuyer - 450 pl. (Monnaie)

ELDORADO - 38, place de Brouckère - 2.122 pl.

ÉTOILE - 53-57 rue Neuve - 860 pl.

LE  FRANÇAIS - 5, passage des Postes - 480 pl.

GALERIES - 26, galerie de la Reine - 600 pl.

MARIVAUX - 104, boulevard Adolphe Max - 1.605 pl.

MÉTROPOLE -  30, rue Neuve - 2.780 pl.

NORMANDIE - 50, rue du Marché-aux-Poulets - (Pathé-Normandie)

LE PARIS  62, boulevard Adolphe Max. — 500 pl.

PATHÉ-PALACE  - 85, boulevard Anspach - 1.325 pl.

PICCADILLY  - 32, rue Fossé-aux-Loups - 478 pl.

PLAZA - 118, boulevard Adolphe Max - 1.250 pl. (Churchill)

SCALA  - 30-32, place de Brouckère - 950 pl.

VARIETES  - 25, rue de Malines - 1.941 pl.

VICTORY - 17, rue Neuve -1060 pl.

 

ACROPOLE - CAPITOLE

Acropole- Capitole - devenu UGC Acropole

 

L'ACROPOLE, situé 17, Avenue de la Toison d'Or à Ixelles abritait au début du siècle le Théâtre du Trocadéro. Il comptait 968 places.

Converti en salle de cinéma, il fut démoli à la fin des années 60 afin de faire place aux Galeries de la Toison d'Or qui rejoignaient la chaussée d'Ixelles.

Rouvert début 1970, il fut aussitôt transformé en multisalles. Et finit par fusionner avec le CAPITOLE.

 

Le CAPITOLE, 8 avenue de la Toison d'Or ouvert en 1920, fut transformé en duplex en 1965. Sa capacité : 597 places. La seconde salle s'appelait déjà Toison d'Or. Au total, le cinéma accueillera cinq salles distinctes.

 

Des années plus tard, l'UGC ACROPOLE naquit sur l'emplacement du CAPITOLE, partiellement détruit par un incendie au début des années 80.

 

Plus récemment, l'UGC ACROPOLE changera son nom en UGC TOISON D'OR. (info: A.Bette -

 

AGORA PALACE (1922-1959)

Collection Van Thournout

 

L'accès à la salle s'effectuait par trois entrées: 105-107 rue Marché aux Herbes, sur la rue des Éperonniers et sur le N° 20 rue de la Colline Elle comptait également trois sorties de secours donnant dans les impasses des Éperonniers, du Coffy et de la Cuve, cette dernière débouchant rue du Marché aux Fromages. Dans la nuit du 3 au 4 mai 1959 le cinéma fut incendié. Le film la Maja Nue fut sa dernière séance.

 

Agora Cinema

Agora (collection Archives d'Architecture moderne Bruxelles)

 

 

 

AMBASSADOR

Ambassador Cinema

L'Ambassador, 7 rue Auguste Orts à 1000 Bruxelles - 696 places.

Fermeture en 1989. (collection André Bette)

 

 

 

 

American - 62, rue du Pont Neuf (photo J.M.Huhardeaux)

 

 

AMERICAN

 

American - 62, rue du Pont Neuf

 

APOLLO

APOLLO -  27, rue de Malines. - 638 pl.

(Rubens, Concorde Pathé, Plaza Concorde, Plaza II)

 

ASTOR

L'Astor, 37 rue Neuve - 1000 Bruxelles - 420 places

AVENTURE

Cinema L'Aventure

L'Aventure est toujours en activité avec trois salles. - 57, Galerie du Centre à Bruxelles,

 

Inauguré le 30 octobre 1953 avec  L’Homme de Berlin  avec James Mason. L'Aventure est bâti sur l’emplacement de l’ancien cinéma Coliseum (1920-1948), aujourd’hui détruit

On raconte que le roi Baudoin, grand cinéphile, aimait fréquenter cette salle de cinéma. Elle disposait de 340 places. (info André Bette. photo Ken Roe)

 

CAMÉO

10-12 rue du Fossé-aux-loups 686 places

www.salles-cinema.com

 

 

CINÉAC CENTRE (1937-1974)

Cineac Cinémas Bruxelles années 60

Le Cineac-Centre - 27 Bd Anspach- 565 places

 

COLISÉE

 

 

 

 

 

Colisée, 66 rue du Pont Neuf - 690 sièges - (photo J.M. Huhardeaux)

 

 

ELDORADO (actuel UGC)

L'art africain au cinéma - 38, place de Brouckère. - 2122 places.

 

Eldorado Bruxelles
CLIC SUR : LISTE DES FILMS PROGRAMMÉS : 1956 - 1957 - 1958 -1959

 

 

ÉTOILE

Etoile, 53-57 rue Neuve

Etoile : 860 places

 

LE FRANÇAIS

Cinéma Le Français, 5 passage des postes - Boulevard Anspach - 480 places

 

Cinéma Le Français, 5 passage des postes - Boulevard Anspach - 480 places

MARIVAUX

Marivaux Cinémas Bruxelles années 60

Pathé-Marivaux - 104-106 Bd Adolphe Max - 1605 sièges

(Fermeture en 1992) - collection Robert Mawet

 

 

MÉTROPOLE

Le Metropole Bruxelles

Le Metropole - 30 rue Neuve ( mars 1962) - 2780 places.

Fermeture définive en avril 1994 - collection Robert Mawet

 

 

 

Le Métropole (collection André Bette)

 

NORMANDIE -PATHÉ-NORMANDIE

Normandie - 50 rue du Marché-aux-Poulets - collection Van Thournout

 

Normandie : fermé en 1959 pour cause d'incendie.

PARIS

Le Paris Cinémas Bruxelles années 60

Cinéma Paris - 62 Bd Adolphe Max - collection Robert Mawet.

 

Le Paris avec à ses côtés l'ABC fut considéré dès le début des années 60 comme un haut lieu du cinéma sexy, porno du bas de la ville. Anciennement baptisé Le Majestic, ensuite Le Marigny, on y projetait des films de série B. Dans les années 1950, il prend définitivement le nom de Le Paris. Obligé de programmer des films érotiques pour survivre à la concurrence de la télévision, Le Paris comprend aujourd'hui deux salles d’une capacité totale de 180 fauteuils On y programme du Dorcel.

PATHÉ - PALACE

Pathé Palace Cinémas Bruxelles années 60

Pathé-Palace - 85 Bd Anspach - 1325 places - collection Robert Mawet

 

 

PICCADILLY

Piccadilly : 32, rue Fossé-aux-Loups - 478 places (collection Valmont)

 

PLAZA

PLaza Cinéma Bruxelles

Le cinéma Plaza - 118-126 Boulevard Adolphe Max - 1250 places

collection Cinémathèque royale

 

 

SCALA

Scala, 30-32 place de Brouckère - 950 places.

À l'affiche : Hong Kong avec Ronald Reagan et Rhonda Fleming

 

 

 

LES VARIÉTÉS

Variétes Cinéma Bruxelles

La tour lumineuse et l'enseigne du cinéma Variétés -25 rue de Malines - 1941 places.

 

 

Cinema Varietes Bruxelles 2010

La seule salle équipée du procédé Cinerama

- collection Jean-Pierre Montoisis

 

 

VICTORY

Le Victory

Victory - 17, rue Neuve - 1060 places - Fermeture en 1973

 

Victory Cinémas Bruxelles années 60

1060 places

 

 

LISTE DES FILMS PROGRAMMÉS : 1956 - 1957 - 1958 - 1959

 

 

Le Victory était spécialisé dans les westerns et les films de guerre. Les cinéphiles françaisdescendaient sur Bruxelles pour visionner d'anciens films inédits chez eux.

 

 

 

PROGRAMMATION 1960

 

 

 

 

 

En 1981, Robert Mawet a vingt-trois ans et une passion dévorante : collectionner les photos, les programmes et les affiches des salles de cinéma des années 50 à 70. Poussé par son plaisir, il se met à éplucher les petites annonces, à fréquenter les brocantes, à fureter dans les magasins de seconde main. C'est comme ça qu'il parvient à accumuler une impressionnante série de photos et de documents souvent uniques, dont il se montre particulièrement fier.

 

Aujourd'hui, il a décidé d'en faire profiter le plus grand nombre. Je tiens à l'en remercier car il va faire bien des heureux. Avis à tous les amoureux des anciennes salles de cinéma de Belgique perdues à jamais. J'espère qu'il fera des émules parmi d'autres collectionneurs qui m'enverront leurs photos. Car, mieux vaut diffuser ces documents plutôt que de les laisser dormir dans des tiroirs. Internet permet aujourd'hui de toucher des milliers de passionnés.

 

Remerciements à André Bette, un autre passionné.