CHRONIQUE

1960-1965

 

Retour sur la page BIENVENUE

Retour sur l'index de Chronique 60-65

 

GROUPES ÉTRANGERS

 

Everly Brothers 1959

 

Rolling Stones Bruxelles 1964

 

Les Beatles et la Belgique

 

Clark Richard and his Tropical Stars

 

Chuck Berry en Belgique

 

Dave Berry à l'Ancienne Belgique 1965

Gene Vincent en Belgique
Bill Haley en Belgique

Rock Around The Clock

 

Les Animals en Belgique (juillet-septembre 1965)

 

Cliff Richard et les Shadows en Belgique - 1964

 

Vince Taylor en Belgique à l'Eldorado 1961-1962

 

Jack Hammer

 

LA FRANCE ET LE ROCK

Johnny Hallyday octobre 1961

Les Chats sauvages et la Belgique

Disco Revue, un magazine de légende
Les orchestres belges au Golf-Drouot
Période yé- yé et Cinéma Nouvelle vague

 

EN BELGIQUE

 

Galas et concerts vedettes - années 1957 -1958 -1959
Agenda des concerts rock 1960-1965
Rock des années 50

Galeries St-Hubert - La Voix de son Maître - le Blue Note

Secrétariat des Artistes de Jean Martin
Jimmy Morgan, chanteur des sixties

FESTIVALS

 

Festival Comblain-la-Tour 1964

 

Festival Guitare d'Or

Ciney 1962-1965

Festival Châtelet 1965

Gouden Micro sept 1965

 

Wolu-City 1965

 

Jazz Bilzen - 1965

 

DANCINGS

Dancings, clubs, boites de nuit avec carte des lieux branchés de Bruxelles - années 1960 - 1970.
Ben - Hur et Récréation
Les Cousins Grand Place
LeBrasseur - Le Rocking Center

Le Relais de la poste -Le Twenty Club (1964)

Côte belge La Panne 1963 Le Clapotis - Belmondo tourne Week-end à Zuydcoote.
 
CHRONIQUE 1960-1965 CHRONIQUE 1966-1972 CHRONIQUE 1973-1980 LES PIONNIERS DU ROCK GROUPES ROCK
BELGES

BIBLIO ROCK CINÉS DU CENTRE VILLE CINÉS DE QUARTIER PROGRAMMATION TOUT BRUXELLES CINÉ DOCS
 

CLARK RICHARD and his TROPICAL STARS (1961-63)

INDO-ROCK

Clark Richard and his Tropical Stars (1962)

 

 

Richard Andreas - alias Clark Richard - (23.11.1940) est né en Indonésie à Benkulen (Bangkahulu) sur l’île de Sumatra.

 

Quelques années plus tard, il émigre aux Pays-Bas avec ses parents où il se lance aussitôt dans la carrière de chanteur. Il effectue ses premiers pas dans le groupe The Black Rocking Cats, originaire d’Utrecht.

 

En 1961, il déménage à Dordrecht et entre dans la formation de Tony & his Magic Rhythms. Durant l’été il effectue plusieurs incursions en Belgique dans des galas qui lui permettent de se faire connaitre.

 

Appelé à participer en vedette au festival de Zeebrugge, il décide pour la circonstance de se créer son propre orchestre : The Tropical Stars.

 

Sa réputation de chanteur « indo-rock » le dépasse rapidement. En Belgique, les journalistes le surnomme l'Elvis Presley indonésien.

 

Il signe avec HMV en 1962 et sort peu de temps après Queen Of love et Hot Rock Beat, suivi de Ching-Ching Twist et Jambalaya.

 

 

Clark Richard

 

 

Passionné de rock dès son plus jeune âge,  Piero (*)
assiste à l’un  de ses shows à Bruxelles au Blue Note, une boutique de disques situé dans les Galeries de la Reine. Il en a gardé un souvenir inoubliable :

 

 

Il a le même genre d'expression dans le visage qu'Elvis Presley. Il ne fait rien pour le cacher et accentue stratégiquement la ressemblance en portant souvent une chemise bariolée comme le King dans Blue Hawaï. Il a le même genre de voix chaude quoiqu'un peu plus nasillarde.


Ses interprétaions de Queen Of Love et Hot Rock Beatsont frénétiques et le déchaînement des Tropical Starssur scène a quelque chose de phénoménal.


Ces gars jouent de la guitare dans n'importe quelle position : à genoux, en se roulant par terre, en faisant le poirier, en tenant leurs instruments derrière le dos, derrière la tête... Le comble, c'est la fin de leur show : ils se ruent les uns contre les autres. On ne voit plus qu'une masse de corps au milieu de la scène et quelques bouts de guitares qui dépassent.

 

L'un est occupé à plaquer des accords sur le manche de son copain, tout en jouant un solo sur sa propre guitare.

Un autre joue de la basse avec les pieds. Un autre se sert d'un pied de micro comme plectre. J'en passe et des plus incroyables.

 

Pour terminer, Clark et un second guitariste grimpent d'abord sur les amplis puis sur les épaules des deux autres et continuent à jouer comme des dingues ! Les spectateurs ne se tiennent plus. Ils veulent en être eux aussi ! Certains montent sur scène pour porter les musiciens en triomphe. Ceux-ci se laissent faire... Et continuent de jouer comme s'ils avaient l'habitude. Après sa prestation, Clark Richard est assailli.

 

On veut son autographe, une poignée de main, sa chemise, un souvenir. On veut le toucher pour être sûr qu'il n'est pas un rêve. Personne ne doute qu'il devienne très vite une énorme vedette !

 

(*) Futur journaliste chez Télé Moustique sous le surnom de Piero Kenroll 

 

 

 

Une rencontre inoubliable : Clark Richard serrant la main de

Roy Orbison à l'aéroport de Zaventem (date inconnue)

 

*

 

Discographie:

 

1962 Queen Of Love / Hot Rock Beat (HMV GBP 79)

1962 Ching-Ching Twist / Jambalaya Twist (HMV GBP 82)

1963 Come Back To Me / I'll Try (Ronnex R 1303)

1963 Blue Teardrops / Come Again (Ronnex R 1322

 

 

DISCOGRAPHIE COMPLÈTE :

 

https://indo-rock.jimdofree.com/r/clark-richard-his-tropical-stars-dordrecht-belgi%C3%AB/