CHRONIQUE

1960-1965

 

Retour sur la page BIENVENUE

Retour sur l'index de Chronique 60-65

 

GROUPES ANGLAIS

 

Everly Brothers- 1959

 

Rolling Stones Bruxelles 1964

 

Les Beatles et la Belgique

 

Dave Berry à l'Ancienne Belgique 1965

Gene Vincent en Belgique
Bill Haley en Belgique

Rock Around The Clock

 

Les Animals en Belgique (juillet-septembre 1965)

 

Cliff Richard et les Shadows en Belgique - 1964

 

Vince Taylor en Belgique à l'Eldorado 1961-1962

 

Jack Hammer

 

LA FRANCE ET LE ROCK

Radio Luxembourg - Cliff Richard
Johnny Hallyday octobre 1961

Les Chats sauvages et la Belgique

Disco Revue, un magazine de légende
Les orchestres belges au Golf-Drouot
Période yé- yé et Cinéma Nouvelle vague

 

EN BELGIQUE

 

Galas et concerts vedettes - années 1957 -1958 -1959
Rock des années 50

Galeries St-Hubert - La Voix de son Maître - le Blue Note

Secrétariat des Artistes de Jean Martin
Jimmy Morgan, chanteur des sixties

FESTIVALS

 

Festival Guitare d'Or

Ciney 1962-1965

Festival Châtelet 1965

Gouden Micro sept 1965

 

Wolu-City 1965

 

Jazz Bilzen - 1965

 

DANCINGS

Dancings, clubs, boites de nuit avec carte des lieux branchés de Bruxelles - années 1960 - 1970.
Ben - Hur et Récréation
Les Cousins Grand Place
LeBrasseur - Le Rocking Center

Le Relais de la poste -Le Twenty Club (1964)

Côte belge La Panne 1963 Le Clapotis - Belmondo tourne Week-end à Zuydcoote.
 
CHRONIQUE 1960-1965 CHRONIQUE 1966-1972 CHRONIQUE 1973-1980 LES PIONNIERS DU ROCK GROUPES ROCK
BELGES

GRAVÉ DANS LE ROCK BIBLIO - ROCK
NEWS
THE SHAKESPEARES CINEMA - SALLES
COUPS DE FILMS
LIENS
 

LES CHATS SAUVAGES EN BELGIQUE

avec DICK RIVERS et MIKE SHANNON

1961-1964

© Jean Mainbourg

 

DICK RIVERS ET LES CHATS SAUVAGES
À L'ANCIENNE BELGIQUE LE 11 NOVEMBRE 1961

 

D'après les souvenirs de Jean Jième

 

Les Chats de Siné.

 

 

En novembre, j'apprends par les journaux que Dick Rivers et ses Chats Sauvages viennent se produire à l'Ancienne Belgique.

 

Ils viennent de sortir un album chez Pathé-Marconi avec neuf titres : la plupart des traductions en français de chansons anglaises : Oh ! Baby Tu Me Rends Fou - Amour Et Rock - C'est Pas Sérieux - Sans Raison - Viens danser Le Twist - Yeh ! Yeh ! Yeh ! - Twist à Saint-Tropez - Oh ! Boy - Les Genoux qui craquent et même un grand classique de Ray Charles : What'd I say traduit en Est-ce que tu le sais ?

 

 

Mais peu importe l'« odieux » plagiat de certains titres originaux. En 1961, je n'y songe même pas. Je suis sous le charme de ce chanteur à la voix chaude et méridionale, né sur la côte Niçoise.

 

Dick est jeune tout comme ses copains musiciens, les Chats Sauvages et ils ont l'air passionné par ce qu'ils font. Je les admire également, pour leur audace, leur culot d'essayer ainsi de révolutionner la vie pépère et sans relief de nos parents.

 

Pour moi, ce sont des pionniers, des exemples à suivre. Ils incarnent le modernisme et ouvrent une brèche à la jeunesse toute entière. C'est du moins comme ça que je ressens les choses.

 

Mon âme d'adolescent préfère Dick à Johnny, un peu trop loubard pour moi. Je me sens plus proche du style copain-copain des Chats qui me font un peu penser aux Shadows, que j'admire mais que je n'ai pas encore eu l'occasion d'applaudir.

 

Le 11 novembre, vers dix-neuf heures trente, je fais la file devant l'Ancienne Belgique. Les jeunes déferlent de partout. Au bout de quelques minutes, j'arrive au guichet et règle mon droit d'entrée.

 

Elles paraissent pour le moins décontenancées. J'aperçois des flics, en casque blanc (voir Quick et Flupke) postés à quelques coins stratégiques de la salle.

 

D'emblée, je ressens une joyeuse atmosphère de fête. Je me sens grisé par ce grand rassemblement de jeunes qui affluent et remplissent la salle en moins d'un quart d'heure.

 

En première partie des Chats, les deux Henrietty (trapézistes), Josselyne (sic) Andre, «chanteuse de rythme et de charme» (resic), Siki & Son «fantaisie musicale» (des clowns), Jeff Lawrence et enfin la Bertini troupe, acrobaties sur cycles et à la bascule. Autres temps, autres moeurs de music-hall !

 

 

Je les félicite pour leur courage. Une heure de remplissage pour faire patienter le public surchauffé. Enfin martèlements de pieds, hurlements et tonnerre d'applaudissement finirent enfin par amener Dick Rivers et ses Chats sur la scène du music-hall.

 

Dick et ses musiciens très élégants dans leurs costumes bleu électrique galvanisent le public qui se met à twister au grand dam de la direction… et des flics qui veulent que les jeunes restent assis, vissés sur leur siège.

 

Je me rappelle de quelques cocasses courses poursuites entre fans et policiers. L'un d'entre eux parviendra même à monter sur la scène, pourchassé par l'agent Lambique qui se verra délesté de son casque parti s'envoler dans les balcons. Un moment désopilant qui reste gravé dans ma mémoire.

 

Heureusement, ces quelques échauffourées sans gravité ne viendront pas ternir la magie de cette soirée marquée par le bonheur et l'insouciance de nos 18 ans.

 

 

 

 

(article tiré de l'ouvrage de Thierry Liesenfeld -Kalohé Production d'après le récit de Jean Jième)

 

 

Changement de look - le blouson de cuir a disparu

 

1962

 

DATES DES CONCERTS DE

DICK RIVERS ET DES CHATS SAUVAGES

22 février au Palace à Liège

23 février au Ciné-Théâtre à Châtelet

24 février au Théâtre Communal de La Louvière

25 février au Théâtre Royal de Namur

26 février au Centre Culturel à Uccle

27 février au Coliseum à Verviers

 

 

Dick Rivers quitte les Chats Sauvages durant la tournée d'été 1962. Il est remplacé par Mike Shannon, qui le remplace au pied levé.

 

 

9 septembre : La prestation prévue au festival de Châtelet dut être annulée.

 

 

L'un des derniers concerts de Dick Rivers avec les Chats sauvages.

1963

MIKE SHANNON ET LES CHATS SAUVAGES

 

 

Mike Shannon et les Chats Sauvages - photo Freddy Magnus

 

Mike Shannon et les Chats Sauvages se sont produits le 23 janvier 1963 au Gala des teenagers - Salle de la Madeleine à Bruxelles.

 

DICK SANS LES CHATS (1963)

Dick et les Krewkats - salle de la Madeleine © jHdg

 

Dick Rivers, accompagné des Krewkats est également venu le 20 mars 1963, salle de la Madeleine.

En avant-programme : Les Fellows, Boucaniers, Cormorans.

 

On notera également le retour de Dick Rivers Dick en janvier 1965 à l'Ancienne Belgique. Il remplaça, au pied levé, Claude François qui venait d'être accidenté.


 

*

 

Discographie des Chats Sauvages

  • Ma p'tite amie est vache / Le jour J / En avant l'amour / J'ai pris dans tes yeux (Pathé, 1961)

  • Je veux tout ce que tu veux / Trois en amour / Toi l'étranger / Hey Pony (Pathé, 1961)

  • Toi tu es bath pour moi / Dis-moi si c'est l'amour / Toi quel bonheur / Tu peins ton visage (Pathé, 1961)

  • Sous le ciel écossais / Un p'tit je ne sais quoi / Les bras de l'amour / Laisse-moi rire (Pathé, 1961)

  • Twist à Saint-Tropez / C'est pas sérieux / Oh Boy /Est-ce que tu le sais ? (Pathé, 1961)

  • Laissez-nous twister / Un cœur tout neuf / L'amour que j'ai pour toi (Pathé, 1962)

  • Je reviendrai / Tout ce qu'elle voudra / Toute la nuit / Oh Lady (Pathé, 1962)

  • Sherry / Mon copain / Derniers baisers / Tout le monde twiste (Pathé, 1963)

  • John, c'est l'amour / Horizon / Emmène-moi / Judy, rappelle-moi (Pathé, 1963)

  • Générique de 'le roi du village' / Thème d'Agnès / Venez, les filles / Moïse twiste (Pathé, 1963)

  • Dis-lui que je t'aime / Une fille comme toi / Quelle nouvelle / Allons, reviens danser (Pathé, 1963)

  • Laisse-moi chanter / O Valérie / Elle t'elle / Moins d'une minute (Pathé, 1963)

  • Jolie Fille / Seul / La Route / Ericka (Pathé EG 759 1964)

  • Merci / Je suis prêt / Obsession / Malgré tout ça (Pathé, 1964)

Ouvrage de référence

Quand les chats sont là : Thierry Liesenfeld -Kalohé Production

(200 pages richement illustrées)